Un cador allemand prêt à relancer Kevin Trapp !

Le Borussia se penche sur la situation de Kevin Trapp.
Le Borussia se penche sur la situation de Kevin Trapp.

Doublé par Alphonse Areola dans la hiérarchie des gardiens au PSG, Kevin Trapp pourrait décider de changer d'air l'hiver prochain, pour conserver une chance de voir la Coupe du Monde avec la sélection allemande. Le Borussia Dortmund aurait manifesté un intérêt...

Sur le banc de sa sélection, hier à Belfast, pour assister à la victoire de l'Allemagne sur l'Irlande du Nord (1-3), Kevin Trapp peut toujours être considéré comme un international allemand. Mais la carrière du portier de 27 ans est en train de prendre un virage inquiétant, alors que la concurrence au PSG tourne largement en faveur d'Alphonse Areola et qu'en l'état actuel des choses, le retour à la compétition de Manuel Neuer le poussera en dehors du trio des gardiens de buts retenus par Joachim Löw pour la prochaine Coupe du Monde (complété par Bernd Leno et Marc-André Ter Stegen).

Très vite, Trapp va devoir engager une réflexion sur son avenir. Et potentiellement la mettre en exécution l'hiver prochain, pour tenter d'aller grappiller du temps de jeu ailleurs. Dans son malheur, il peut se réjouir de ne pas avoir participé aux deux premières journées de Ligue des Champions (à Glasgow et contre le Bayern), ce qui pourrait lui permettre de rejoindre et surtout d'évoluer dans un club qualifié pour la phase à élimination directe de la C1, au printemps. Bien que 3e de sa poule derrière le Real Madrid et Tottenham, le Borussia Dortmund a toujours pour objectif de rallier les huitièmes de finale et aurait justement l'intention de s'appuyer sur Trapp à compter de début 2018.

Dortmund prêt à poser 15 millions d'euros

Déçus par le rendement de Roman Bürki, qui a déjà encaissé six buts en deux matchs (trois à Tottenham et autant face au Real), les dirigeants du BVB auraient fait du natif de Merzig une cible du mercato hivernal. Selon Le Parisien, ils seraient même prêts à débourser quinze millions d'euros pour racheter ses deux dernières années de contrat au Paris St-Germain (échéance en juin 2020). De son côté, le club vice-champion de France aimerait trouver une nouvelle doublure à Areola avant de laisser partir Trapp, dont la vente éventuelle représenterait une jolie plus-value (il a été acheté 9,5 M€ à Francfort en 2015). Pas inintéressant au regard de la situation dans laquelle se trouve le PSG, visé par une enquête de l'UEFA sur sa conformité avec les règles du fair-play financier...


Réagissez à l'article "Un cador allemand prêt à relancer Kevin Trapp !"