Contact confirmé entre le PSG et Raiola pour Paul Pogba


L'avenir de Paul Pogba fait couler beaucoup d'encre en Angleterre.
L'avenir de Paul Pogba fait couler beaucoup d'encre en Angleterre.

L'information se confirme outre-Manche : Mino Raiola aurait bel et bien contacté le PSG en vue d'un transfert de son joueur Paul Pogba. Et le club parisien n'aurait pas fermé la porte, au contraire...

Paul Pogba a beau rester sur une prestation convaincante à Bournemouth, en milieu de semaine, les médias anglais continuent d'en faire un candidat au départ cet été. Ses relations avec Mourinho, qui a pourtant salué sa performance mercredi soir, seraient toujours aussi fraiches et à moins qu'il n'allie des matchs de haut-niveau sur le pré à un comportement irréprochable en dehors jusqu'à la fin de la saison, le manager portugais le mettra sur la liste des transferts.

Dans les hautes sphères du club mancunien, on a déjà anticipé une vente. Plusieurs profils, comme celui du Napolitain Jorginho, ont été ciblés pour le remplacer, tandis que son prix a été fixé à 140 millions de livres, soit 159 M€, selon le Daily Mail. Ce même tabloïd britannique, il y a quelques jours, révélait d'ailleurs que le PSG avait été contacté par l'agent du joueur de 25 ans, Mino Raiola. L'information se confirme depuis quelques heures.

ESPN confirme des discussions PSG-Raiola

Hier soir, ESPN a effectivement rapporté, en s'appuyant sur des sources proches du club parisien, que la prise de température de Raiola s'est avérée fructueuse. Les dirigeants Rouge-et-Bleu, déjà intéressés par l'ancien Turinois avant son retour à MU pour 105 M€ à l'été 2016, n'auraient pas fermé la porte à un transfert. L'agent aurait d'ailleurs profité de ces discussions pour aborder le cas d'un autre de ses poulains, le gardien Milanais Gianluigi Donnarumma (19 ans).

Le média anglais ne manque toutefois pas de rappeler que le PSG, auditionné ce vendredi dans le cadre du fair-play financier, est sous le coup d'éventuelles sanctions de la part de l'UEFA. Dans l'hypothèse où l'instance ferait preuve d'autant de sévérité qu'en 2014 (encadrement des transferts, limitation de la masse salariale...), l'opération Pogba serait bien compliquée à réaliser...