Paris évite une énorme déconvenue, mais pas la défaite... (résumé et notes)

Les Parisiens n'ont pas fait le poids face au Bayern.
Les Parisiens n'ont pas fait le poids face au Bayern.

Le PSG s'est fait dominer sur la pelouse du Bayern Munich (3-1) et peut s'estimer heureux de conserver la 1ère place de son groupe B, à l'issue de la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Champions League.

Ligue des Champions - 6e journée (groupe B)
Bayern Munich - Paris St-Germain : 3-1 (2-0)
Buts : Lewandowski (8e) et Tolisso (37e et 68e) pour le Bayern ; Mbappé (50e) pour le PSG.

Dans un match, une action peut parfois tout changer. Dans une saison aussi... Les six prochains mois nous diront si la 50e minute de ce Bayern-PSG doit être considérée comme le fait marquant d’un éventuel bon parcours parisien sur la scène continentale. C’est en tout cas le moment qu’a choisi Kylian Mbappé pour inscrire l’unique but des vice-champions de France, au coeur d’une soirée qui, sans son coup de tête précis, consécutif à une jolie louche de Cavani par-dessus Hummels et Alaba, aurait pu se transformer en cauchemar pour Emery et sa bande, à Munich.

Mais si ce but, marqué alors que le score était déjà de 2-0, a sûrement évité au PSG de perdre la première place du groupe B (ç’aurait été le cas si le Bayern l’avait emporté par plus de trois buts) et son statut de tête de série pour le tirage au sort des huitièmes de finale, il n’occulte en rien la prestation des Rouge-et-Bleu, insipide offensivement et fébrile défensivement. Dans les cinquante minutes qui l’ont précédé, Paris a affiché des carences jusqu’alors insoupçonnées. Ses attaquants n’ont été que trop rarement approvisionnés par des milieux incapables de passer le premier rideau adverse, une ligne de cinq avec Coman, Tolisso, Rudy, James et Ribéry. Et à la perte du ballon, la défense parisienne n’a jamais dégagé beaucoup de sérénité, particulièrement sur son flanc droit.

Dani Alves, le maillon faible

Dani Alves, qui a justement été recruté pour apporter son expérience dans des affiches comme celles-ci, a failli dans sa tâche défensive. Dépassé par James et coupable d’avoir couvert Lewandowski sur l’ouverture du score de ce dernier (8e), il a laissé centrer le colombien en toute tranquillité - peu aidé, il faut le dire, par le repli très parcimonieux de Kylian Mbappé - , ce dont Tolisso a profité pour placer une tête rageuse et faire le break (37e). À l’image de la formation francilienne dans son ensemble, la réduction du score de Mbappé l’a relancé et le premier quart d’heure du second acte fut rassurant.

Au fil des minutes, on retrouvait alors un PSG en mode Champions League, celui qui a inscrit vingt-quatre buts en n'en encaissant qu'un seul lors de ses cinq premières journées. Mais une nouvelle défaillance de Dani Alves, qui laissa partir Kinglsey Coman sur son aile gauche, aboutit au doublé de Tolisso, esseulé dans la surface pour reprendre d'un plat du pied droit le centre de son compatriote (68e). Une action suivie de loin par Thiago Silva, touché derrière le genou quelques secondes plus tôt et seulement remplacé quatre minutes plus tard par Presnel Kimpembe. Un autre point noir dans la soirée parisienne, conclue par un raté de Mbappé devant Ulreich (92e). L'ancien Monégasque, intéressant avec le ballon mais trop passif lorsqu'il ne l'avait pas, a rendu une copie imparfaite. Mais ce soir, Paris peut lui dire merci !

LES NOTES

Bayern : Ulreich (8) - Kimmich (5), Süle (4), Hummels (7), Alaba (6) - Rudy (7) - Coman (8), Tolisso (8), J.Rodriguez (8), Ribéry (7) - Lewandowski (6).

PSG : Areola (4) - D.Alves (2), Marquinhos (4), T.Silva (5), Kurzawa (4) - Verratti (5), Rabiot (4), Draxler (5) - Mbappé (5), Cavani (5), Neymar (4).

Photos Matchs : Bayern 3 - 1 PSG


Réagissez à l'article "Paris évite une énorme déconvenue, mais pas la défaite... (résumé et notes)"