Le PSG n'arrive pas à se défaire du Napoli (résumé et notes)


Le PSG et Naples partagent les points
Le PSG et Naples partagent les points

Pour son 100ème match en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a été accroché face au Napoli. Dominateurs en première mi-temps, les Parisiens ont eu un gros coup de pression dans le deuxième acte, mais ont su conserver le point du nul.

Ligue des Champions - 4ème journée (groupe C)
Napoli - Paris Saint-Germain : 1-1 (0-1)
Buts : Insigne (s.p, 62ème) pour le Napoli. Bernat (45+2ème) pour le PSG.

Après la défaite survenue à Anfield, puis le nul arraché dans les ultimes instants face à Naples, le Paris Saint-Germain tient-il enfin SA référence en Ligue des Champions cette saison ? Dans une soirée où le PSG n'avait pas vraiment le droit à l'erreur, tout a très bien commencé pour la bande de Thomas Tuchel lorsque, sur les coups de 20h45, Liverpool est tombé à Belgrade. Et dès les premières minutes, les Parisiens apparaissent sérieux et appliqués dans le placement, surtout défensif.

Bernat conclut la très bonne première période parisienne

Solides et sereins, les Franciliens causent de nombreux problèmes à leurs adversaires du soir, notamment grâce à un très bon Neymar. Le Brésilien, qui n'avait pas hésité à galvaniser ses coéquipiers cet après-midi, a porté son rôle de leader à la perfection (4 passes clés à la mi-temps), en organisant le jeu et distribuant des excellents ballons. Si la réussite du Brésilien n'est pas forcément une surprise, les hommes de Tuchel quadrillent plutôt bien la pelouse et n'offrent que très peu de solutions aux Napolitains. Résultat, Gianluigi Buffon n'a pas eu un arrêt à faire de la première période.

Alors que Kylian Mbappé a offert la seule grosse occasion des 45 premières minutes avec une frappe du gauche au dessus de la barre (23ème), le numéro 7 parisien profite d'une merveille de Neymar en profondeur pour faire la différence, dans le temps additionnel. Après avoir fixé deux joueurs, Mbappé sert Juan Bernat, lancé pleine vitesse, dans la surface de réparation. L'Espagnol, qui a été lâché au marquage par Allan, tacle le ballon du droit au fond des filets. De quoi valider la très bonne première mi-temps francilienne.

Gianluigi Buffon retarde la sanction

Au retour des vestiaires, Gianluigi Buffon est tout de suite alerté, la faute à un bloc parisien totalement désorganisé et un pressing napolitain beaucoup plus efficace. Sur ses terres, l'expérimenté gardien italien commet d'abord une faute de main (49e), avant de sortir deux frappes ultra-dangereuses. Dries Mertens l'oblige d'abord à se coucher sur une frappe à mi-hauteur (51e), puis tente un lob (52e), repoussé in-extremis par le quadragénaire. Naples a toutefois les meilleures occasions en oppressant des Parisiens, totalement perdus. Au bord du chaos, les Noirs sont aussi sauvés par un retour express de Thilo Kehrer devant Callejon (54e). Mais le véritable pompier est bien Gianluigi Buffon. Acculé par les assauts napolitains, l'Italien réalise deux nouveaux arrêts de grande classe devant Fabian Ruiz (57e), puis Mertens (58e). Le PSG n'arrive plus à mettre le pied sur le ballon durant ce premier quart d'heure, et la panique gagne les rangs parisiens.

Et comme un symbole, c'est le capitaine Thiago Silva qui se manque à la 62ème minute. Sur un ballon sans danger, le Brésilien manque son contrôle puis vient bousculer Callejon (pourtant en position de hors-jeu au départ de l'action) dans la surface. Pénalty logique que Lorenzo Insigne transforme, même si Buffon part du bon côté. Ce but vient ainsi récompenser l'excellent début de seconde période des Partenopei. Une fois l'orage passé (13 tirs concédés en 25 minutes) et l'égalisation digérée, le PSG retrouve ses esprits et parvient enfin à ressortir le ballon. Juan Bernat, à la 71ème minute, est même proche de récupérer un pénalty après une intervention en retard de Maksimovic, mais Björn Kuipers ne dégaine finalement pas son sifflet.

Paris troisième de sa poule, Liverpool premier

Dans le dernier quart d'heure, Thomas Tuchel lance enfin Edinson Cavani (77ème), de retour pour la première fois pour un match officiel dans son ancien jardin. Acclamé pour son entrée, l'Uruguayen -qui revient de blessure- n'a pas eu de véritable occasion de but dans une fin de match pourtant marquée par la maîtrise parisienne. Finalement, les deux formations se partagent les points mais le PSG peut tout de même avoir des regrets en encaissant un but sur une erreur individuelle.

Toutefois, Thomas Tuchel peut tirer quelques enseignements de cette rencontre pas loin du Vésuve. Malgré un gros trou d'air au retour des vestiaires, l'Allemand a été conforté dans son 3-4-3 et dans ses choix : Julian Draxler a été très efficace au milieu de terrain, Thilo Kehrer solide. Le jeune défenseur a d'ailleurs été utile dans l'axe, puis à droite lors du remplacement de Meunier par Kimpembe (72ème). De quoi lui donner quelques indications pour préparer Liverpool dans 3 semaines. Au classement, le Napoli est deuxième avec 6 points, à égalité avec Liverpool (1er). Paris est 3ème avec 5 points, talonné de près par l'étoile Rouge de Belgrade (4ème, 4 points).

LES NOTES

NAP : Ospina (5) - Maksimovic (5), R.Albiol (6), Koulibaly (7), Mario Rui (6) - Allan (7), Hamsik (5) - Callejon (6), Mertens (6), Insigne (6), F.Ruiz (6).

PSG : Buffon (7) - Marquinhos (6), T.Silva (4), Kehrer (7) - Meunier (4), Verratti (6), Draxler (6), Di Maria (4), Bernat (7) - Mbappé (6), Neymar (5).