Accroché par Ludogorets, Paris est encore groggy ! (analyse et notes)

Edinson Cavani et le PSG perdent la première place du groupe !
Edinson Cavani et le PSG perdent la première place du groupe !

Trois jours après sa cuisante défaite à Montpellier, le PSG s'est fait accrocher à domicile par Ludogorets (1-2), ce soir en Ligue des Champions. Cette contre-performance lui coûte la première place de son groupe.

Ligue des Champions - 6e journée (groupe A)
Paris Saint-Germain - Ludogorets Razgrad : 2-2 (0-1)
Buts : Cavani (60e) et Di Maria (92e) pour le PSG ; Misidjan (15e) et Wanderson (69e) pour Ludogorets.

LE FAIT DU MATCH

La bonne entrée de Jesé : lancé à cinq minutes de la fin du match, à la place d'un Lucas plutôt convaincant, mais qui s'est éteint en 2e période, l'attaquant espagnol a sûrement marqué des points dans l'esprit de son compatriote et entraîneur, Unai Emery. Passeur décisif sur l'égalisation de Di Maria (voir plus bas), il a même failli offrir le but du 3-2 à Edinson Cavani, sur un centre rentrant que Stoyanov a finalement pu repousser, tant bien que mal.

LES BUTS

0-1 (15e) : Thiago Motta ajuste mal une passe pour Ben Arfa et les bulgares récupèrent le ballon à une trentaine de mètres des buts parisiens. Natanael est servi sur le côté gauche et Meunier lui laisse tout le temps d'ajuster son centre pour Misidjan. Esseulé en plein coeur de la surface, entre Thiago Silva et Maxwell, le buteur néerlandais place une tête piquée qui trompe Areola. Stupeur au Parc : Ludogorets mène 1-0 !

1-1 (60e) : Fautif sur l'ouverture du score, Thiago Motta se rattrape en impulsant le pressing dans la moitié de terrain adverse. Ben Arfa en profite pour récupérer le cuir et servir Di Maria, dont le centre atterrit sur la tête de Cicinho. Seulement voilà, le latéral droit brésilien, très en difficulté ce soir, manque son dégagement et Cavani, à l'affût, place une somptueuse retournée acrobatique. Paris égalise.

1-2 (69e) : Di Maria joue rapidement une touche sur Marquinhos, qui tarde à faire le relai vers Areola. Cafu, qui rodait dans les parages, en profite pour lui chiper le ballon et déborde sur l'aile gauche avant de servir Wanderson, en retrait dans la surface. En une touche, ce dernier trompe Areola : le gardien Parisien ne peut que détourner le cuir sur son poteau, avant de le voir rentrer dans ses cages.

2-2 (92e) : Paris tente le tout pour le tout pour tenter d'égaliser une seconde fois et Marquinhos envoie un petit ballon en cloche par-dessus la défense bulgare. Jesé est à la réception et son contrôle parfaitement réussi lui permet d'enchaîner, puis de servir Di Maria. L'argentin, très décevant tout au long du match, surgit pour offrir l'égalisation au PSG.

L'HOMME DU MATCH

Cosmin Moti : énorme performance réalisée par l'international roumain ! Très fort dans les duels et doté d'une excellente lecture du jeu, il a bloqué quatre frappes parisiennes, intercepté trois ballons et réalisé onze dégagements défensifs. Malgré le pressing adverse, Moti a également assuré une bonne première relance, avec 89% de passes réussies.

LES NOTES

PSG : Areola (4) - Meunier (4), Marquinhos (4), T.Silva (6), Maxwell (5) - T.Motta (3), Matuidi (4) - Di Maria (4), Ben Arfa (6), Lucas (6) - Cavani (6).

Ludogorets : Stoyanov (6) - Cicinho (2), Plastun (6), Moti (8), Natanael (7) - Dyakov (6), Marcelinho (6), Abel (6) - Wanderson (7), Misidjan (7), Cafu (6).

LES CONSÉQUENCES

Les joueurs d'Unai Emery pensaient qu'il ne s'agissait que d'un accident, mais la défaite subie à Montpellier (3-0) le week-end dernier leur a bien laissé des séquelles ! Le fait qu'ils n'aient été véritablement dangereux que sur coups de pieds arrêtés (Thiago Silva a trouvé les montants par deux fois, sur des corners de Lucas) dénotent d'un manque d'inspiration flagrant, déjà constaté dans l'Hérault, et qui inquiète.

Dans le même temps, Arsenal s'est facilement imposé à Bâle (1-4) pour ravir la première place de ce groupe A au PSG. Le club de la Capitale héritera donc d'un adversaire a priori moins abordable en huitième de finale. Et il ne pourra pas compter sur Thiago Motta à l'aller. L'italien, sous le coup d'une suspension en cas de carton jaune ce soir, a été averti pour une manchette sur Marcelinho. Une soirée définitivement à oublier pour les Rouge-et-Bleu. S'ils en sont capables...

Photos Matchs : PSG 2 - 2 Ludogorets


Réagissez à l'article "Accroché par Ludogorets, Paris est encore groggy ! (analyse et notes)"