Manchester United ne perd pas espoir


Ander Herrera garde espoir
Ander Herrera garde espoir

Les Mancuniens ne perdent pas espoir ! Malgré la défaite 2-0 à domicile, Manchester United est convaincu d'inverser la tendance, dans trois semaines, à Paris, comme l'ont expliqué Ander Herrera et Eric Bailly.

Premier club français de l'histoire à gagner à Old Trafford, le Paris Saint-Germain a pris un avantage certain pour la qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Vainqueurs 2-0 à l'extérieur, les joueurs de Thomas Tuchel ont également une statistique à leur avantage : aucune équipe ayant remporté le match 2-0 à l'aller à l'extérieur n'a été éliminée au retour. Si les Parisiens ont savouré leur performance, les Mancuniens ont tout de suite montré leur détermination pour se relever et préparent, déjà, la manche retour le 6 mars prochain.

"Il y a toujours de l’espoir. C’est un score vraiment difficile à remonter mais dans le foot, ça va vite. Le coach est quelqu’un de positif, il nous a encouragés. On préfère oublier ce match car il y en a d’autres à venir en championnat et en Coupe. Il faut oublier et se reposer" explique Eric Bailly en zone mixte. Ander Herrera, l'autre Red Devil qui s'est arrêté devant la presse, a lui aussi eu un discours positif. "Nous avons vaincu Tottenham et Arsenal à l'extérieur, d'autres grandes équipes et nous essaierons de gagner à nouveau" glisse l'Espagnol, avant de poursuivre. "Nous sommes tous très optimistes, très positifs. Ce n’est qu’un résultat. Nous sommes dans un bon moment. Nous construisons quelque chose de bien et nous allons continuer. Ce sera une nuit difficile et demain sera une journée difficile, mais nous devons rester concentrés".

Ole Gunnar Solskjaer est lui aussi convaincu de pouvoir renverser la vapeur. "Les montagnes sont là pour être gravies. Ce n'est pas parce qu'on a perdu ce match qu'on doit abandonner. On va aller là-bas avec l'intention de marquer deux buts et de ne pas en encaisser. On ne peut pas avoir d'autre plan que ça. On sait que ça va être un challenge compliqué, mais quand vous signez pour ce club, vous signez pour ce genre de challenge". A l'inverse, l'ancienne grande gloire de Man U Rio Ferdinand, sur BT Sport, s'est montré beaucoup moins optimiste. "Ils doivent penser à aller de l’avant et penser à finir dans les quatre premiers en championnat. Ce match est terminé après le carton rouge de Paul Pogba". Manchester United a trois semaines pour se relever et présenter un autre visage au Parc des Princes.