L1

Un Parisien dans l'équipe-type de la 5e journée

L'équipe-type de la 5e journée.

Quatre Niçois et autant de Rennais sont présents dans l'équipe-type de la 5e journée de Ligue 1, complétée par un Parisien, un Stéphanois et un Nantais.


L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 5E JOURNÉE

  • Ruffier (Saint-Etienne) : après avoir manqué de peu d’arrêter le pénalty de Thomas Mangani, le portier stéphanois a permis aux siens d’assurer le point du nul contre Angers (1-1). Parmi ses cinq arrêts au total, deux ont été réalisés à bout portant, devant Angelo Fulgini et Enzo Crivelli.
  • Souquet (Nice) : passeur sur le troisième but de Mario Balotelli, Souquet a rendu une copie parfaite dans la large victoire du Gym sur Monaco (4-0). Offensivement, donc, mais aussi derrière, avec 8 tacles réussis et 2 interceptions.
  • D.Carlos (Nantes) : rassurant derrière (5 tacles, 2 interceptions, 11 dégagements, 2 duels aériens remportés) il s'est distingué sur coup-franc, en inscrivant l’unique but de la rencontre à Montpellier (0-1) d’une superbe frappe du droit. En fin de match, il a également provoqué, bien malgré lui, l'expulsion de Giovanni Sio, en recevant une vilaine (mais involontaire) semelle de l'attaquant ivoirien.
  • Gnagnon (Rennes) : le roc du Stade Rennais ne s’est pas contenté de quelques interventions défensives de classe (6 tacles, 2 interceptions, 6 duels aériens gagnés), il s’est aussi montré dans la surface adverse, en inscrivant le troisième et dernier but breton à Marseille (1-3), d’une jolie reprise du droit.
  • Jallet (Nice) : comme son pendant à droite, l’ex-Lyonnais, replacé à gauche par Lucien Favre, a sorti une grosse performance dans le derby azuréen. À l’origine du quatrième but de Ganago, il a réussi 86% de ses passes et touché 63 ballons.
  • Bourigeaud (Rennes) : positionné sur l’aile droite du 442 de Christian Gourcuff, l’ancien milieu Lensois a fait du mal à l’OM. Auteur d’un but magnifique sur une frappe des 25 mètres (sur 3 tirs au total), il a ensuite délivré une passe décisive à Joris Gnagnon (voir plus haut), en jouant malicieusement un coup-franc excentré sur la droite.
  • Seri (Nice) : son transfert avorté à Barcelone semble digéré. Avec 82 ballons touchés (record de son équipe), 3 dribbles réussis et 88% de passes réussies, le petit milieu de terrain était tout simplement partout face aux Asémistes. Un match plein et très impressionnant.
  • Saint-Maximin (Nice) : passeur décisif pour Pléa, il s’est beaucoup dépensé dans son couloir droit, notamment défensivement (3 tacles), et a fait preuve de beaucoup de justesse (84% de passes réussies) en épurant son jeu.
  • Khazri (Rennes) : le tunisien pouvait difficilement rêver mieux pour son retour en Ligue 1 : une titularisation au Vélodrome et une victoire 1-3, ponctuée par un but en madjer. Etincelant durant toute une heure de jeu (il a dû sortir avec des crampes), il a touché 36 ballons, réussi 5 dribbles et tiré 4 fois au but (1 tir cadré).
  • Neymar (PSG) : même s'il n'a pas été particulièrement impressionnant sur la pelouse de Metz (1-5), il a encore donné quelques bons ballons à ses attaquants (dont un qui termine par un poteau de Cavani). Très sollicité (106 ballons touchés, record du match), le brésilien s'est offert une nouvelle passe décisive (sa 4ème) avant de marquer un nouveau but (son 4ème également).
  • I.Sarr (Rennes) : on comprend mieux pourquoi le Stade Rennais a accepté de miser 15M€ sur lui cet été. Rapide, l’ancien Messin a profité de sa vitesse pour déborder les défenseurs Marseillais et apporter le danger devant les buts de Mandanda, comme sur l’ouverture du score de Khazri (voir plus haut).

Catégorie :  PSG, Ligue 1, Videos PSG


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos PSG

1 2 3 4 5