Un Parisien dans l'équipe-type de la 4e journée

Auteurs d'un festival offensif contre l'OM hier soir, en clôture de la 4e journée de Ligue 1, les Monégasques sont au nombre de cinq dans notre équipe-type du week-end. On y retrouve également un Amiénois, un Parisien, un Caennais, un Nantais et deux Guingampais.


L’ÉQUIPE-TYPE DE LA 4E JOURNÉE

  • Tatarusanu (Nantes) : bien aidé par son poteau, puis par sa barre, sur une double action de Bertrand Traoré et Nabil Fekir, il a tout de même été primordial dans le nul décroché par les Canaris devant l’OL, samedi (0-0), avec trois arrêts au compteur. Rare satisfaction du début de saison nantais, le portier roumain est toujours irréprochable depuis son arrivée en provenance de la Fiorentina.
  • Sidibé (Monaco) : un peu plus inquiété par Rémy Cabella que par Jordan Amavi, sur qui il a marché durant toute la première mi-temps, le latéral droit monégasque a rendu une très belle copie face à l’OM (6-1), participant même au festival offensif de son équipe avec l’inscription du cinquième but.
  • Glik (Monaco) : sa maîtrise des coups de pieds arrêtés lui a permis de se défaire, quasi-systématiquement, du marquage des défenseurs Marseillais. Il en a profité pour ouvrir le festival offensif de l’ASM, dès la deuxième minute, et aurait même pu faire gonfler ses stats si ses deux reprises de la tête eussent été cadrées (la seconde a fini sur le poteau).
  • Kerbrat (Guingamp) : extrêmement solide face aux assauts strasbourgeois (2 tacles, 3 interceptions, 9 dégagements défensifs), il a également brillé par sa qualité de relance, en cherchant toujours à briser les lignes adverses grâce à ses passes dans la verticalité. Un grand artisan du succès de l’EAG sur le Racing (2-0).
  • Jorge (Monaco) : le jeune latéral brésilien (21 ans) s’est d’abord appliqué à bien défendre (5 tacles, 5 interceptions), mais n’a pas oublié de se projeter vers l’avant, faisant lui aussi beaucoup de mal à une arrière-garde olympienne dépassée. Fauché par Sakai, il a provoqué le penalty transformé par Fabinho, pour le dernier but monégasque.
  • Diallo (Guingamp) : au four et au moulin, le grand milieu de l’En Avant s’est beaucoup projeté et ça a fini par payer. Après une première grosse occasion manquée en début de match, il a ouvert le score juste après l’heure de jeu sur sa seule frappe cadrée de la rencontre. Plus juste dans ses passes (85% de réussite), il s’est aussi distingué, comme toujours, dans son jeu aérien (6 duels gagnés).
  • Rabiot (PSG) : avec 117 ballons touchés, « le Duc » s’est mué en véritable maître à jouer du PSG face à St-Etienne (3-0). Ses passes, toujours bien ajustées (96% de réussite), ont permis de créer des brèches dans la défense des Verts (3 passes avant un tir). La comparaison avec Pastore, aligné dans le même rôle de milieu relayeur, n’est pas flatteuse pour l’argentin...
  • R.Lopes (Monaco) : l’ancien Lillois n’a pas marqué, mais sa prestation de haute volée valait la peine d’être soulignée. Avec 4 dribbles réussis, il s’est baladé dans la défense marseillaise, à l’image du quatrième but monégasque, où il a fait tourner en bourrique Luiz Gustavo et Hubocan avant de délivrer une offrande à Adama Diakhaby, sur l’un de ses 5 centres au total.
  • Konaté (Amiens) : double buteur face à Nice (3-0), l’attaquant sénégalais a posé de nombreux problèmes à la défense azuréenne, qui l’a laissé tenter sa chance à cinq reprises (dont 3 tirs cadrés) !
  • Falcao (Monaco) : un doublé pour l’avant-centre colombien, qui a profité de l’apathie des défenseurs Phocéens pour rester en tête du classement des buteurs de Ligue 1, avec 7 réalisations en 4 journées.
  • Rodelin (Caen) : auteur de l'unique but du match face à Metz (1-0), à la suite d’un bel enchaînement conclu par une volée imparable (l’une de ses 4 frappes du match), le milieu offensif de 27 ans a confirmé ses bonnes dispositions sur ce début de saison. Reste à acquérir une certaine régularité dans ses performances, ce qui lui manque depuis son arrivée au Stade Malherbe en 2015.


Réagissez à l'article "Un Parisien dans l'équipe-type de la 4e journée"