L1

Kimpembe, Callegari, Édouard : retour sur leur première partie de saison

Quel bilan pour les jeunes à la mi-saison

C'est la mi-saison, l'occasion de faire un premier bilan. En août dernier, MadeInFOOT vous proposait le XI des jeunes joueurs capables d'exploser sous leurs couleurs respectives. Certains montent en puissance, d'autres ne décollent pas : 2017 devra être la saison de la confirmation... Ou pas.

L'équipe-type des jeunes à suivre en 2016-2017

Alban Lafont (17 ans, TFC). Sans doute le plus vieux de tous ces jeunes. Le Toulousain a disputé l'intégralité des 19 premières rencontres de cette Ligue 1 version 2016-2017 et encaissé 22 buts, tout de même. Malgré tout, le Pitchoun continue d'impressionner par son expérience et par la sérénité qu'il dégage dans les cages toulousaines. Il n'est pas surprenant que l'OM s'intéresse à ce portier qui semble avoir un très grand avenir devant lui !

Adama Soumaoro (24 ans, LOSC). Comme prévu, le défenseur central a bénéficié d'un temps de jeu conséquent en cette première partie de saison. Titulaire quinze fois en raisons des blessures de Marko Basa, mais aussi des envies de départ de Renato Civelli, le jeune Lillois impressionne par son calme et par son physique. Parfois limite techniquement, parfois en difficulté dans le placement, le Franco-Malien semble être un patron en devenir dans une défense nordiste vieillissante.

Emmanuel Mammana (20 ans, OL). Six petits tours et puis s'en va. Après la douzième journée de Ligue 1, la première partie de saison de l'Argentin était terminée. Assez vite intégré, le défenseur central n'a jamais été vraiment mauvais à Lyon. Pourtant, lorsque Bruno Genesio cherchait sa charnière centrale type, l'ancien de River Plate n'a pas réussi à se ditinguer, au contraire de la surprenante paire Diakhaby - Yanga-Mbiwa qui répond aux attentes. Mammana va devoir cravacher pour réussir !

Presnel Kimpembe (21 ans, PSG). Neuf matches disputés en Ligue 1 (neuf titularisations) lors de la phase aller, le défenseur central de 21 ans a déjà plus joué cette saison que l'an dernier. Une vraie progression pour le natif de Beaumont-sur-Oise qui répond à chaque fois présent lorsqu'on fait appel à lui. Des prestations de qualité qui ont toutefois été ralenties par son statut contractuel. En négociations pour rempiler pendant plusieurs semaines, il a étonnamment disparu des radars parisiens durant cette période. Finalement, l'axial a prolongé son bail dans la Capitale jusqu'en Juin 2021, avec une belle revalorisation salariale à la clé. De quoi revenir encore plus fort lors de la deuxième partie de saison ?

Lorenzo Callegari (18 ans, PSG). Révélation de la préparation estivale, le petit milieu de terrain n'a pas été récompensé de ses efforts par un temps de jeu conséquent. Trois petites minutes jouées à Angers fin Novembre et c'est tout ! Sous contrat jusqu'en 2018 chez les Rouge-et-Bleu, il pourrait être tenté d'aller voir ailleurs lors de ce mercato hivernal. En tout cas, les prétendants, pour certains en Ligue 1, ne manquent pas. Son choix hivernal risque d'être déterminant dans la suite de sa carrière car on le voit mal bénéficier d'une plus grande confiance de la part d'Unai Emery durant la seconde moitié de saison.

Ole Selnaes (22 ans, ASSE). Auteur d'un bon début de saison chez les Verts (12 matches disputés en Ligue 1), l'international norvégien a eu du mal à bien finir l'année civile 2016. La faute à une accumulation de matches, que ce soit avec l'ASSE ou en sélection. Usé, fatigué, il a mal réagi en sélection, écopant d'une suspension de onze mois par la FIFA. Également moins décisif, il doit une revanche aux supporters ligériens lors de la seconde partie de saison. Avec Stéphane Ruffier, Loïc Perrin et Robert Beric, il forme la colonne vertébrale indispensable à la réussite forézienne.

Amine Harit (19 ans, FC Nantes). Le Canari va mieux ! Le champion du monde U19 est revenu en Loire-Atlantique gonflé à bloc. Mais dans une équipe malade, le jeune milieu de terrain a eu beaucoup de mal à surnager. Depuis que Philippe Mao et Sergio Conceiçao ont successivement pris les rennes du FCN, le Bleuet semble retrouver de l'allant. Son entente avec Emiliano Sala, Mariusz Stepinski et Jules Iloki s'améliore : de belles promesses avant la deuxième partie de saison !

Kylian Mbappé (18 ans, AS Monaco). Peut-être la plus belle satisfaction de ce XI. Dans une équipe de Monaco qui impressionne chaque week-end, l'ailier s'intègre parfaitement. Le duo de feu-follets qu'il forme avec Thomas Lemar est en partie à l'origine des belles prestations monégasques. Onze matches, trois buts, cinq passes décisives, un bon bilan que le jeune Français peut encore améliorer s'il soigne ses derniers gestes. Dans tous les cas, l'équipe du Rocher peut lui faire confiance !

Adam Ounas (20 ans, Bordeaux). En demi-teinte, comme les Girondins. Voilà comment la première partie de saison d'Adam Ounas peut être résumée. L'ailier est toujours aussi rapide, toujours aussi technique, très apprécié par sa sélection algérienne... Mais Jocelyn Gourvennec ne semble pas pouvoir faire une totale confiance à son joueur, d'autant que Malcom et Jérémy Ménez avaient mieux démarré la saison. À lui d'être aussi percutant quand il est titulaire que quand il entre en jeu !

Aaron Iseka Leya (19 ans, OM (prêté par Anderlecht)). La plus belle déception de l'année ! Les supporters l'attendaient comme le successeur de son frère, Michy Batshuayi. L'OM l'attendait comme une aide précieuse pour Bafétimbi Gomis sur le front de l'attaque... Les Marseillais l'ont surtout attendu à la Commanderie lors du déplacement à Montpellier. L'attaquant se trouvait lui à l'aéroport de Marignanne. Une anecdote qui ne fera pas sourire des Phocéens qui vont se séparer du Belge.

Odsonne Edouard (18 ans, TFC (prêté par le PSG)). Chez les Violets, le jeune (18 ans) attaquant dispose d'un temps de jeu correct (15 matches disputés, 4 titularisations, 542 minutes au total). Mais il peine encore à se montrer efficace et décisif (1 seul but inscrit, son premier et seul chez les pros). S'il y a peu de chances qu'il prenne la place de l'inamovible Martin Braithwaite; il pourrait en revanche grappiller des minutes conséquentes en relais d'Ola Toivonen. Cela sera en tout cas son objectif pour la phase retour. Complimenté par Pascal Dupraz, il pourrait devenir important dans un rôle de "supersub".

Catégorie :  PSG, Ligue 1


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos PSG

1 2 3 4 5