L1

Neymar surmonte les sifflets et offre la victoire face à Strasbourg (résumé et notes)

Commentaire(s)
Neymar a inscrit l'unique but du match
Neymar a inscrit l'unique but du match

Il ne fallait qu'un exploit de Neymar pour se faire pardonner. C'est chose faite, dès son premier match. Alors que Paris allait finir la rencontre sans le moindre but marqué, le Brésilien a trouvé la faille avec une superbe retournée. Copieusement sifflé durant toute la rencontre, le Ney a fait taire les critiques et a même reçu des applaudissements...

Ligue 1 - 5e Journée

Paris
1 - 00 - 0 Strasbourg
Neymar 90' +2

A quatre jours de la réception du Real Madrid, pour la première journée de Ligue des Champions,l'union sacrée était loin d'être présente du côté du Parc des Princes. Si la quasi-totalité des joueurs alignés (10/11) par Thomas Tuchel ont été poussés par leurs supporters, un a subi un traitement tout particulier : Neymar Junior. Et forcément, cette ambiance morose a impacté négativement la première période des Rouge-et-Bleu, bien habillés dans leur nouvelle tunique au look retro. Sur le terrain, les Franciliens se sont heurtés à un bon bloc strasbourgeois et ont, surtout, offert un bien triste visage dans le domaine offensif.

Paris à la peine offensivement

Comme souvent depuis le début de l'année 2019, l'équipe de Thomas Tuchel ne montre quasi rien en attaque et les actions parisiennes sont initiées presque uniquement grâce à des exploits individuels. Neymar, qui a effectué son premier match de la saison avec le Brésil la semaine passée, est le plus remuant dans cette première période. Sous les sifflets du public, à chacune de ses touches de balles, le numéro 10 parisien apporte le danger et tente d'organiser le jeu, malgré les faibles mouvements proposés par ses coéquipiers. Neymar se crée tout de même deux occasions : la première à la demi-heure de jeu avec un lob juste au-dessus des cages de Mats Sels, et une autre juste avant la pause sur une belle frappe enroulée du gauche (44ème).

En deuxième mi-temps, les difficultés parisiennes n'ont pas été corrigées par les ajustements de Thomas Tuchel, et les entrées d'Icardi (63ème), Herrera et Kimpembe (71ème) n'ont pas vraiment eu l'effet escompté. Icardi (81ème) et Herrera (84ème) ont tout de même alerté les cages strasbourgeoises. Dans ce match indigeste, et sans le moindre but marqué, le PSG s'apprêtait à mettre un terme à sa série de 60 matchs consécutifs avec au moins un but marqué, toutes compétitions confondues et finalement, un éclair de génie de Neymar illumine le Parc des Princes. Sur un centre venu de la gauche de la part d'Abdou Diallo, le Brésilien s'envole et marque une sublime retournée acrobatique (90+2ème). Dans les minutes qui ont suivies, le Ney inscrit même un doublé, finalement refusé pour hors-jeu.

Les Ultras donnent le la

Difficile de passer outre cet accueil glacé du Parc des Princes pour Neymar. Alors que le CUP avait milité pour l'indifférence, hier, dans un communiqué, les abonnés de la Tribune Auteuil ont finalement lancé les hostilités dès l'annonce de la composition des équipes. Copieusement sifflé; l'Auriverde a été la cible de plusieurs chants et banderoles insultants, mais également Neymar Senior, son père et représentant. Pendant une grosse demi-heure, le numéro 10 n'a pas eu de répit puis les sifflets se sont peu à peu apaisés. En deuxième mi-temps, une nouvelle banderole a été déployée, le surnommant "Caliméro", mais la tension est clairement descendue d'un cran, exceptée lors des corners bottés par le Parisien. En fin de match, après son bijou, les sifflet sont laissé place, le temps de quelques secondes, à des applaudissements. D'ailleurs, le numéro 10 parisien a salué ce geste en applaudissant, à son tour, les supporters. Le début de la réconciliation ?

Photos Matchs : Paris 1 - 0 Strasbourg