L1

Neymar sauve le PSG à Montpellier (résumé et notes)

Commentaire(s)

Mené 1-0 jusqu'à l'approche du dernier quart d'heure, le PSG s'est finalement imposé à Montpellier grâce au réveil de Neymar.

Ligue 1 - 17e Journée

Montpellier
1 - 31 - 0 Paris
L. Paredes (CSC) 41'
74' Neymar
76' K. Mbappe Lottin
81' M. Icardi

On vient d’entrer dans les vingt dernières minutes du match et le PSG est toujours mené 1-0, quand Neymar se décide à tout renverser. Brouillon et assez bien contenu par Joris Chotard et Pedro Mendes jusqu’alors, le numéro 10 parisien met un petit pont au premier et provoque le deuxième carton jaune du deuxième, venu le faucher juste devant la surface montpelliéraine (72ème). Sans pitié, il inflige directement la double peine au MHSC, en envoyant son coup-franc dans la lucarne gauche de Geronimo Rulli (74ème). Loin de se satisfaire de cette égalisation, à laquelle plus grand monde ne croyait, il délivre ensuite une passe décisive pour Mbappé, facile pour se déjouer de Souquet et Hilton et envoyer une frappe tendue du droit dans le petit filet opposé (76ème), puis initie un contre conclu par une volée d’Icardi sur un centre déposé par le Français (81ème).

Avant ces neuf minutes de samba, le Brésilien n’avait strictement rien montré, à l’image d’une équipe parisienne en manque d’inspiration. Les sorties précoces sur blessures de Presnel Kimpembe (17ème) et Idrissa Gueye (25ème), remplacés par un Abdou Diallo hésitant et un Tanguy Kouassi brouillon pour sa première chez les pros, n’ont pas arrangé les affaires de Thomas Tuchel, mais ne pourront pas servir d’excuses au technicien allemand pour justifier la nouvelle copie raturée de son équipe. Car il n’y a pas que dans la production du jeu que les champions de France ont été déficients ce samedi dans l'Hérault. On pourra aussi leur reprocher un manque d’implication criant sur certaines situations. En particulier celle de l’ouverture du score montpelliéraine, un corner de Téji Savanier détourné dans ses propres buts par Leandro Paredes, après une déviation de Daniel Congré totalement lâché au marquage par… Neymar (41ème) !

La première moitié de la deuxième mi-temps n'a pas donné l'impression que Tuchel eut réglé le problème à la pause. Les 20 197 spectateurs de la Mosson, qui n'avaient plus vu leur équipe s'incliner face au PSG depuis 2015, ont même cru que leurs protégés allaient pouvoir doubler la marque sur pénalty, mais l'arbitre Antony Gautier n'a pas signalé le contact entre Diallo et Delort, qui semblait avoir perdu le contrôle du ballon (60ème). Le match ne pouvait basculer que sur des exploits personnels, en l'occurence ceux de Neymar, qui se serait offert un somptueux doublé si son deuxième coup-franc n'avait pas été renvoyé par l'arrête de Rulli (80ème). Ça n'empêchera pas ses coéquipiers de le remercier chaleureusement pour les avoir sortis du piège montpelliérain.

Photos Matchs : Montpellier 1 - 3 Paris