LOSC - PSG : Présentation et compos probables

Commentaire(s)

Une fois n'est pas coutume, l'affiche fait rêver. Mais cette année davantage encore, puisque le LOSC et le Paris Saint-Germain opposeront leur force dans une arène de prestige, le Grand Stade de Lille, dimanche soir à 21h. La rencontre s'annonce brûlante, tant les hommes de la capitale ont besoin de prouver leur valeur. Ce sera sans compter sur la fougue des Dogues, soulevés par tout un peuple. Les parisiens sont prévenus. Bienvenue chez les Ch'tis !

Feuille de match
Lille OSC - Paris Saint-Germain
Grand Stade de Lille
Arbitre : Rudy Buquet

Si le début de saison des franciliens est mitigée, celui des lillois n'est pas tout rose non plus. Restés sur deux matchs nuls consécutifs en championnat, les hommes de Rudi Garcia n'ont pas encore gratifié le Grand Stade d'une victoire digne de ce nom en Ligue 1. Quoi de mieux qu'un LOSC - PSG pour baptiser une bonne fois pour toute l'une des arènes les plus modernes d'Europe ? Outre cela, le facteur physique est également à prendre en compte pour les Dogues. Car si le moral est au beau fixe dans le nord, après la magnifique qualification pour les phases de groupe de la C1, il est aisément concevable que les jambes lilloises seront plus lourdes que les gambettes parisiennes, toutes virevoltantes après une nouvelle piètre performance face à Bordeaux (0-0). L'entraîneur du LOSC, Rudi Garcia, redoute en effet l'impact physique de la récente prolongation disputée contre Copenhague. « C’est assez merveilleux de disputer deux fois de suite la Ligue des Champions alors qu’on est pas forcément programmés pour ça et qu’on n’a pas forcément les armes pour. Le point négatif, ce sont les minutes de prolongation qui vont peut-être nous coûter dimanche contre le PSG, mais l’essentiel était de se qualifier. L’euphorie est dans les têtes, mais on va se concentrer sur le Championnat et la réception du favori parisien. » C'est en ce point crucial que se situe la principale chance francilienne. La notion de jeu ayant complètement disparue de la capitale, la clé de la réussite face aux Dogues réside peut-être dans le combat athlétique, pour une formation qui peine à marier individualités et collectif.

Les hommes d'Ancelotti ne peuvent déjà plus se cacher. Dimanche soir, un nouveau faux pas ne sera pas permis, car nombreux sont les signes annonciateurs de crise au sein du groupe parisien. En vrac, les coups de gueule de « Carletto », la mise en garde de Nasser Al-Khélaïfi ou encore l'altercation entre Nenê et Ibra, hier à l'entraînement. Il en fallu bien moins par le passé à certains techniciens pour se faire éjecter du dangereux siège qu'occupe actuellement Ancelotti. Mais aucun de ces nobles prédécesseurs ne possédait le palmarès abracadabrant du transalpin. Une raison supplémentaire et complètement recevable de croire en la bonne parole du disciple d'Arrigo Sacchi. « Nous avons les qualités pour gagner, mais nous devons vite nous améliorer pour préparer le prochain match. Avec trois points, le début de saison n’est pas bon. Lille sera peut-être une bonne occasion pour retrouver la victoire. Les joueurs auront peut-être une motivation supplémentaire pour gagner notre premier match. Il s’agit seulement d’un problème technique et tactique. Il faut améliorer l’identité de l’équipe sur le terrain. Nous savons que nous devons gagner le Championnat, c’est normal. ». Reste désormais à joindre les actes aux propos, sous peine de voir son grand crédit diminuer. Gare à la déroute pour le PSG, car la chute s'annonce vertigineuse, dans un choc aussi ardent. À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.

Lille OSC - Paris Saint-Germain

Lille OSC : Landreau - Béria, Basa, Chedjou, Digne - Mavuba, Balmont - Kalou, Martin, Payet - Roux.

Paris Saint-Germain : Sirigu - Jallet, Alex, Sakho, Maxwell - Matuidi, Thiago Motta, Pastore - Ménez, Nenê - Ibrahimovic.

Match à suivre EN DIRECT sur MadeInFoot.com

Commentaire(s)