L1

Le PSG tombe chez la lanterne rouge (analyse et notes Dijon - PSG) !

Commentaire(s)

Chez la lanterne rouge dijonnaise, le Paris Saint-Germain est tombé de haut en s'inclinant en ouverture de la 12ème journée de Ligue 1 (2-1). Fébriles défensivement et maladroits devant, les Parisiens se sont fait surprendre par l'abnégation adverse.

Ligue 1 - 12e Journée

Dijon
2 - 11 - 1 Paris
M. Chouiar 45' +6
J. Cádiz 47'
19' K. Mbappe Lottin

LE FAIT DU MATCH

La défense parisienne prend l'eau, l'attaque fait preuve de maladresse. Privée de Thiago Silva (malade), la défense du PSG a coulé sans son capitaine. Dans le jeu aérien notamment, Kimpembe et Marquinhos ont énormément souffert face à la doublette Tavares - Cadiz. Sur les ailes, Diallo et Dagba n'ont pas été plus séduisants, dépassés par la vitesse et la vivacité de Baldé et Chouiar. Offensivement, à l'exception de Kylian Mbappé encore très bon ce vendredi soir, les attaquants parisiens ont été extrêmement maladroits devant les buts. Tueur lors des derniers matchs, Icardi a été transparent pendant près d'une heure avant de manquer plusieurs grosses opportunités. Outre les frappes mal ajustées ou les arrêts de Gomis, les joueurs parisiens ont également manqué de réussite sur des tentatives de Icardi (64e) et Paredes (69e) qui ont trouvé les montants dijonnais.

LES BUTS

0-1 (19e) : Mbappé ouvre le score ! Dans l'axe, Mbappé tente de servir Icardi mais le ballon est contré. Di Maria récupère le cuir aux trente mètres et lance parfaitement Mbappé en profondeur entre Coulibaly et Chafik. L'attaquant français devance la sortie de Gomis et pique son ballon qui finit sa course dans les filets.

1-1 (45e+6) : Chouiar égalise juste avant la pause ! A la suite d'une touche côté droit aux abords de la surface parisienne, le ballon est cafouillé puis ressorti à droite sur Ndong. Celui-ci centre devant les cages où Navas se couche et détourne la ballon... qui revient dans les pieds de Chouiar, lequel se charge de l'envoyer au fond d'une frappe à bout portant.

2-1 (47e) : Dijon passe devant dès le retour des vestiaires ! De nouveau, Dijon obtient une touche près de la surface adverse. Cadiz reçoit le ballon puis élimine Marquinhos et Gueye trop facilement en se retournant. Une fois dans la surface, l'attaquant vénézuélien crochète pour se défaire de Paredes avant d'enchaîner sur un tir au sol, dans un angle fermé, qui passe entre les jambes de Navas.

L'HOMME DU MATCH

M. Chouiar (Dijon FCO). Auteur d'un but de renard sur l'égalisation de son équipe, l'ailier dijonnais a joué en toute décomplexion face au leader. Grâce à sa vitesse et ses qualités en un contre un (14 duels disputés), il a souvent pris le dessus sur son vis à vis dans son couloir et s'est montré très précis dans le dernier geste (2 centres réussis sur 2, 3 passes clefs) pour servir les deux tours que sont Cadiz et Tavares.

LES CONSEQUENCES

Douze journées et déjà une troisième défaite en Ligue 1 pour le Paris Saint-Germain, qui plus est sur la pelouse de la lanterne rouge. Alors que Thomas Tuchel avait pesté contre le manque d'intensité de son équipe lors de la deuxième période face à Marseille, l'entraîneur allemand devrait de nouveau avoir des motifs de colère ce vendredi tant les Parisiens ont été malmenés. Sans deux hommes forts du début de saison que sont Thiago Silva et Marco Verratti, les joueurs du club de la capitale se sont liquéfiés et ont subi les contres dijonnais en étant quasiment à chaque fois au bord de la rupture. De retour dans le onze, Idrissa Gueye a paru en manque de rythme tandis que Navas n'est pas exempt de tout reproche sur les deux buts du DFCO.

Grâce à cet exploit à Gaston-Gérard, Dijon quitte la dernière place et grimpe à la 18ème place avec 12 points. La prestation du DFCO est d'autant plus remarquable que dès la 54ème minute de jeu, Stéphane Jobard avait déjà effectué ses trois changements en raison des blessures de Coulibaly, Baldé et Chafik, sorti sur civière après avoir été percuté par Gomis. Le physique imposant de Tavares et Cadiz a mis à mal la défense centrale parisienne, tout comme la vélocité des ailiers sur les côtés. Dans une semaine, Dijon enchaînera par un nouveau gros morceau avec un déplacement à Louis II pour affronter Monaco.

Photos Matchs : Dijon 2 - 1 Paris