Le PSG s'est mis en d'Angers... (analyse et notes)


Le doublé de Mbappé n'a pas mis le PSG à l'abri...
Le doublé de Mbappé n'a pas mis le PSG à l'abri...

Rapidement réduit à dix, le PSG a eu du mal à valider son vingt-sixième succès de la saison face à Angers, ce mercredi après-midi. Mais porté par un excellent Mbappé, il s'est finalement imposé 2 buts à 1.

Ligue 1 - 31e journée (match avancé)
Paris St-Germain - Angers SCO : 2-1 (2-0)
Buts : Mbappé (12e et 26e) pour le PSG ; Toko Ekambi (76e) pour Angers.

LE FAIT DU MATCH : L'EXCLUSION DE MOTTA

On vient de passer le quart d'heure de jeu et le PSG, déjà en tête au tableau d'affichage (1-0), paraît lancé vers un succès facile quand Thiago Motta décide de tout gâcher. Taclé, certes vigoureusement, par Romain Thomas, l'expérimenté milieu de terrain italien lui retombe visiblement volontairement sur les côtes. Après quelques secondes de flottement, l'arbitre Mr.Desiage décide de l'expulser.

Réduits à dix, les Parisiens passent en 4-2-3 et l'absence de leur sentinelle est comblée par l'activité incessante de Verratti et Draxler dans l'entre-jeu. Logiquement, ces deux-là ont peu à peu flanché dans le deuxième acte et laissé le SCO prendre la main au milieu. L'action du but angevin, où Verratti laisse partir Toko Ekambi, symbolise le gros coup de mou subi par le PSG à partir de l'heure de jeu. Débordés en fin de match, les vice-champions de France en titre ont même concédé des occasions très franches, par Guillaume (85e), Mangani (87e) et surtout Toko Ekambi, qui se serait offert un doublé décisif si Kevin Trapp n'avait pas repoussé sa tentative à bout portant (90e). Le Paris St-Germain s'en sort très bien et le coup de sang de Motta restera sans conséquence.

LES BUTS

1-0 (12e) : positionné dans le milieu à trois d'Emery, Draxler trouve, dans une position reculée, une merveille de passe pour Kylian Mbappé. Le jeune attaquant Parisien prend Bamba de vitesse et, en une touche du pied droit, parvient à glisser le ballon dans le petit filet de Butelle. 1-0 pour Paris.

2-0 (26e) : réduit à dix après l'exclusion de Thiago Motta, le PSG n'est pas beaucoup plus inquiété par Angers et Thiago Silva ne subit aucun pressing au moment de tenter un long ballon pour Kurzawa. Celui-ci s'avère parfait et le latéral gauche Tricolore parvient à remiser, en s'y reprenant à deux fois, pour Mbappé. Comme à l'aller (victoire 0-5), l'ancien Monégasque s'offre un doublé en trompant Butelle de près.

2-1 (76e) : Layvin Kurzawa tarde à se replier et Karl Toko Ekambi, fraîchement entré en jeu, en profite pour décaler Flavien Tait sur l'aile droite. Excellent cet après-midi, le petit milieu offensif Angevin remet en profondeur à son attaquant, qui devance Kevin Trapp pour réduire le score du bout du pied.

L'HOMME DU MATCH : KYLIAN MBAPPÉ

Peu en vue ces dernières semaines, l'international français a peut-être livré sa meilleure prestation de l'année 2018. Au-delà de ses deux buts, qui n'étaient pas les plus difficiles de sa jeune carrière, il a été un danger constant pour la défense angevine et s'est créé une multitude d'occasions : une tête captée par Butelle avant la pause (46e), une autre juste à côté sur un bon centre de Di Maria (55e), une frappe surpuissante qui a frisé la lunette (71e), un festival de dribbles dans la défense adverse (80e) et, pour terminer, un tir sur la barre suite à un excellent service de Rabiot (83e). Seule fausse note, son "sauvetage" malheureux qui a empêché Angel Di Maria d'aggraver le score, à 2-0 (63e).

LES NOTES

PSG : Trapp (6) - D.Alves (5), T.Silva (7), Kimpembe (6), Kurzawa (6) - Verratti (7), T.Motta (non noté), Draxler (7) - Mbappé (8), Cavani (3), Di Maria (6).

Angers : Butelle (6) - Manceau (4), Pavlovic (3), Thomas (5), Bamba (3) - Coulibaly (4), Santamaria (4), Mangani (6) - Ketkeophomphone (3), Kanga (4), Tait (7).

LES CONSÉQUENCES

Unai Emery voulait profiter de ce match avancé de la 31e journée pour "se rapprocher du titre", c'est fait. Avec ces trois points pris, le PSG en compte désormais dix-sept d'avance sur son premier poursuivant, Monaco. À huit journées de la fin du championnat, cela paraît rédhibitoire et on ne voit pas comment les Rouge-et-Bleu pourraient passer à côté de leur 7e couronne.

Le SCO, qui venait de prendre 7 points sur 9 possibles, concède une défaite à laquelle il s'attendait, puisque Stéphane Moulin avait fait tourner dans l'optique d'un match capital contre le Stade Malherbe de Caen, le week-end prochain. Il n'empêche que les coéquipiers de Romain Thomas pourront nourrir des regrets au vu des nombreuses occasions qu'ils ont manquées, en fin de match notamment. Au classement, ils restent à la 14e place mais restent à portée des relégables (4 points d'avance sur la zone rouge).

Photos Matchs : PSG 2 - 1 Angers