L1

Le PSG arrache la victoire au bout du temps additionnel (résumé et notes de PSG-Metz)

Commentaire(s)
Metz peut s'en vouloir
Metz peut s'en vouloir

Le PSG lance enfin sa saison ! Après deux défaites en deux journées, les Parisiens ont arraché la victoire face à Metz au bout du temps additionnel sur un but de Draxler.

Ligue 1 - 1e Journée

Paris
1 - 00 - 0 Metz
J. Draxler 93'

Cette nouvelle saison ne tourne définitivement pas rond pour le PSG. En effet, les Parisiens, qui ont été touchés de plein fouet par les contaminations au coronavirus, connaissent de grandes difficultés pour lancer leur saison. Défaits deux fois face à Lens jeudi et Marseille dimanche, sur le même score de 0-1, les hommes de Thomas Tuchel ont confirmé leurs difficultés dans le jeu face à Metz, ce mercredi au Parc des Princes.

Angel Di Maria porte les Parisiens à lui tout seul

Privé de 7 joueurs ce soir : Florenzi (non-qualifié), Mbappé (reprise), Neymar, Kurzawa et Paredes (suspendus), Thilo Kehrer et Marco Verratti (blessés), le PSG a peiné, encore une fois, dans l'animation offensive même si les inspirations d'Angel Di Maria se sont multipliées tout au long de la rencontre (5 passes clés). Mauro Icardi, de retour dans le XI de départ après sa quatorzaine, a profité des bons ballons de son compatriote mais ses têtes sont passées au dessus des cages d'Oukidja (12ème, 33ème).

Et lorsqu'il trouve le cadre, le nouveau numéro 9 du PSG échoue face à un portier messin intraitable, à l'image de sa parade dans le dernier quart d'heure (77ème). Le portier algérien a aussi mis en échec Idrissa Gueye (37ème), Julian Draxler (39ème), ou encore Di Maria, sur un très bon service de Mauro Icardi (79ème). Et le sort s'est acharné pour le PSG en fin de match ! Entré en cours de jeu à la place de Bakker (63ème), Juan Bernat est sorti sur blessure à cinq minutes de la fin du match. Ce pépin physique s'ajoute, ainsi, à l'autre mauvaise nouvelle de la soirée, à savoir les six matchs de suspension de Kurzawa pour avoir lancé la bagarre contre l'OM.

Le PSG finit le match à 9... Mais trouve la ressource pour marquer !

Côté défensif, le PSG n'a pas rassuré non plus face à des Messins qui misaient énormément sur les contre-attaques. Les Grenats ont d'ailleurs eu plusieurs occasions de faire mouche, notamment dès la 2ème minute. Et les difficultés parisiennes se sont traduites par le match très compliqué d'Abdou Diallo. Titularisé pour la première fois depuis le mois de janvier, le défenseur français a été averti dès la première minute suite à un tirage de maillot. Pas vraiment dedans, il a écopé d'un deuxième jaune à l'heure de jeu (66ème).

En fin de match, et à 9 contre 11 après la sortie de Bernat (voir plus haut), Presnel Kimpembe a effectué un sauvetage express (90ème) pour éviter une nouvelle déconvenue. Mieux, au terme d'une action initiée par Fadiga et d'un ultime rush suivi d'un centre de Di Maria, le PSG parvient finalement à venir à bout d'Oukidja, qui remet sur la tête de Draxler (90+4ème). L'Allemand n'a plus qu'à conclure dans le but vide. Paris parvient enfin à enclencher la première, mais les sanctions prises par la LFP risquent de compliquer, encore un peu plus, les affaires des Parisiens lors des prochaines journées.