Le PSG a eu chaud à Nîmes (résumé et notes)

Commentaire(s)
Neymar a ouvert le score
Neymar a ouvert le score

Aux Costières, le PSG a pu compter sur Kylian Mbappé pour repartir du Gard avec les 3 points. Malgré deux longueurs d'avance à la pause, les Franciliens ont été rattrapés par la folie nîmoise avant de voir le numéro 7 punir les Rouges, avant d'être expulsé.

Ligue 1 - 4ème journée
Nîmes Olympique - Paris Saint-Germain : 2-4 (0-2)
Buts : Bobichon (63e), Savanier (71e s.p) pour Nîmes. Neymar (36e), Di Maria (40e), Mbappé (77e), Cavnai (90 pour le PSG.

Deux semaines après sa victoire clinquante face à Marseille aux Costières, le Nîmes Olympique donnait rendez-vous à son public enflammé face au Paris Saint-Germain, pour la deuxième réception de la saison. Mais cette fois, la 3ème attaque de la saison -bien handicapée par l'absence de Denis Bouanga (suspendu et blessé)- a commencé la rencontre avec une forte intensité physique afin de gêner la construction parisienne. De nombreuses fautes, de nombreux coups échangés et Mustapha Diallo est averti dès la 3ème minute après deux fautes consécutives sur Rabiot puis Neymar. La première demi-heure de la rencontre est par conséquent peu reluisante, où les 22 acteurs s'agacent (et agacent) plus qu'ils ne proposent de spectacle. Seul Kylian Mbappé apporte le danger devant les cages de Paul Bernardoni à la 11ème minute, d'abord sur un tir dévié par Briançon, puis sur le corner suivant en frappant juste à côté.

Les Franciliens, pas aidés par les nombreuses approximations de Thiago Silva et de Nsoki (entre autres), vont toutefois trouver la marque à la 36ème minute sur une belle action collective. Thomas Meunier, après un une-deux avec Mbappé, centre à ras de terre pour Neymar, qui marque d'un tacle rageur. Le numéro 10 parisien s'en va alors célébrer en mimant des sanglots devant le virage nîmois et une banderole "Neymar, la pleureuse du mondial". De quoi augmenter encore un peu plus l'animosité présente sur le terrain gardois. Ce but fait mal au moral nîmois, qui encaisse l'ouverture du score sur la première grosse occasion (et le premier tir cadré) des Rouge-et-Bleu. Quatre minutes plus tard, Angel Di Maria, sur un deuxième corner consécutif, anticipe les pas en avant de Paul Bernardoni et s'offre un corner rentrant plutôt simple (40e). Juste avant la pause, Areola permet aux Parisiens de rentrer sereinement aux vestiaires grâce à une parade devant Ripart (45+2e).

Nîmes recolle en 8 minutes, Mbappé délivre les siens avant de péter les plombs

Au retour des vestiaires, Paris pense contrôler son avance mais le passage à l'heure de jeu va être fatale pour les Franciliens. Quelques minutes après un arrêt de Bernardoni sur Mbappé (59e), les Nîmois vont réduire le score sur une merveille de frappe de Bobichon. Entré en jeu à la mi-temps face à Diallo, le milieu expédie le ballon pleine lucarne en devançant les sorties de Rabiot et Thiago SIlva (63e) à la suite d'une mauvaise relance de Thomas Meunier. Thomas Tuchel, sentant son équipe déstabilisée, rocède à son premier changement en remplaçant Nsoki par Kehrer (66e).

Et le jeune allemand, déjà en difficulté la semaine passée, rentre timidement dans son match et se retrouve éliminé par Thioub sur le côté gauche à la 69ème. L'ailier, qui centre à ras-de-terre dans la surface- voit Teji Savanier s'écrouler après un contact avec Thiago Silva. Un arrêt de jeu plus tard et avec l'aide de la vidéo, l'arbitre désigne le point de pénalty, et Savanier fait lever les Costières en égalisant (71e). Paris n'y est plus vraiment et Nîmes, dans son temps fort, n'est pas loin de prendre l'avantage mais Deprès voit son tir être repoussé par la barre (74e). Alors que Paris a la tête dans le trou, Kylian Mbappé -comme souvent- va remettre son équipe sur le droit chemin. Sur un long ballon de Presnel Kimpembe, le numéro 7 prend son défenseur de vitesse et ne laisse aucune chance à Paul Bernardoni (77e). Alors que l'on se dirigeait tout droit vers une fin paisible, Paris corse la marque avec un but de Cavani (90+2e), à la limite du hors-jeu.

Sur l'engagement, Téji Savanier commet une ultime faute sur Kylian Mbappé, la faute de trop. Plus qu'énervé, le champion du Monde bouscule son adversaire et finit expulsé. Alors qu'il a vu rouge, les tentatives d'apaisement de ses coéquipiers (notamment Areola et Kimpembe) ne changeront rien et le numéro 7 sort sous les sifflets en trainant des pieds. Nîmes peut avoir des regrets au vu de sa 2ème période. Cependant, à domicile, les Crocos risquent de poser de nombreux problèmes à toutes les formations de passage dans le Gard. Côté parisien, on se contentera simplement des 3 points, mais le tandem Rabiot-Marquinhos a encore des progrès à faire.

LES NOTES

NO : Bernardoni (4) - Alakouch (5,5), Briançon (5), Landre (5), Paquiez (3) - Savanier (6), Diallo ((4) puis Bobichon (5)), Valls (3) - Thioub (5), Guillaume (4), Ripart (6).

PSG : Areola (5) - Meunier (5), Thiago Silva (3), Kimpembe (5), N'Soki (3,5) - Marquinhos (4), Rabiot (5) - Mbappé (6), Neymar (5,5), Di Maria (5) - Cavani (5).

Photos Matchs : Nmes Olympique 2 - 4 PSG

Commentaire(s)