L'équipe-type de la 38e journée

L'équipe-type de la 38e journée de Ligue 1.
L'équipe-type de la 38e journée de Ligue 1.

Facile vainqueur de Nantes ce week-end, le LOSC place trois représentants dans l'ultime équipe-type de cette saison de Ligue 1. Suite à la 38e journée, notre rédaction a également tenu à souligner les bonnes prestations de Maouassa, Donis, Delaplace, Lopez, Ben Youssef, Jorge, Goicoechea et Lacazette.

L’ÉQUIPE-TYPE DE LA 38E JOURNÉE

  • Goicoechea (Toulouse) : cinq arrêts et aucun but encaissé contre Dijon (0-0) pour le gardien uruguayen, auteur seulement de sa deuxième apparition en Ligue 1 cette saison.
  • Corchia (Lille) : dans la démonstration du LOSC face à Nantes (3-0), l’ancien Manceau n’a pas eu énormément de choses à faire, mais s’est tout de même appliqué à bien défendre tout en se montrant offensivement, avec une frappe et une passe avant un tir.
  • Ben Youssef (Caen) : ultra-solide défensivement à Paris (1-1), l'arrière caennais a réalisé un sauvetage décisif sur sa ligne face à Cavani. Couplé à ses nombreuses interventions ayant gêné les transmissions parisiennes (2 tacles, 8 interceptions, 9 dégagements), ce coup d'éclat a permis de garder les Normands dans le match.
  • Béria (Lille) : repositionné dans l’axe depuis cette saison, Franck Béria y a rayonné ce week-end, récupérant beaucoup de ballons (8 interceptions, record du match) et en se montrant propre dans la relance (90% de passes réussies).
  • Jorge (Monaco) : première titularisation et premier but en Ligue 1 pour le gaucher brésilien, qui a beaucoup tenté offensivement à Rennes (2-3) avec 4 frappes (dont 3 cadrées), 3 dribbles et deux passes avant un tir.
  • Lopez (Marseille) : avec 104 ballons touchés (seul Patrice Evra a fait mieux dans le match), il a été la plaque tournante de l’OM et a fait preuve de beaucoup de justesse dans ses passes (92% de réussite). L’une d’elles a d’ailleurs permis à Bafe Gomis d’inscrire l’unique but du match contre Bastia (1-0).
  • Delaplace (Caen) : l’ancien Lillois a tout fait pour faire marquer Ronny Rodelin. Il a d’abord provoqué un pénalty, en se faisant faucher en pleine surface par Kimpembe, mais la tentative de son coéquipier a été repoussée par Trapp. Persévérant, Delaplace a finalement permis à Rodelin de se rattraper, en lui déposant un centre pour l’égalisation caennaise en fin de match.
  • Donis (Nice) : auteur d’un doublé sur ses deux seules frappes cadrées du match (4 tentatives au total), l’attaquant des Aiglons a fait admirer sa technique au Parc OL, où Nice a accroché le nul 3-3, avec 4 dribbles et 93% de passes réussies.
  • De Préville (Lille) : il a longtemps porté le LOSC, il clôt sa meilleure saison en professionnel de la plus belle des manières en inscrivant son premier triplé en Ligue 1. Très disponible sur le front de l'attaque, décisif, le buteur de 26 ans explose complètement dans le Nord. L'arrivée de Marcelo Bielsa pourrait le faire rentrer dans une nouvelle dimension.
  • Maouassa (Nancy) : l’ASNL va descendre en Ligue 2, mais son attaquant ne devrait pas l’y accompagner. Face à St-Etienne (3-1), il a confirmé qu’il avait largement le niveau pour évoluer en L1 en délivrant une passe décisive pour Modou Diagne, puis en inscrivant son 3e but de la saison, en seulement 14 apparitions.
  • Lacazette (OL) : son doublé contre Nice (sur ses deux seules frappes du match) lui a permis de passer la barre des 100 réalisations sous le maillot de son club formateur, qu’il quittera très probablement cet été. Ça valait bien une présence dans cette dernière équipe-type de la saison...


Réagissez à l'article "L'équipe-type de la 38e journée"