L1

FCL - PSG : Présentation et compos probables

Commentaire(s)
Ezequiel Lavezzi et le PSG se déplacent au Moustoir, samedi après-midi
Ezequiel Lavezzi et le PSG se déplacent au Moustoir, samedi après-midi

Choc des extrêmes, ce samedi après-midi, entre le FC Lorient, premier non relégable, et le Paris Saint-Germain, deuxième et grand favori pour le titre de champion de France 2015. Une rencontre que les joueurs de la capitale ont tout intérêt à bien négocier.

Ligue 1 - 12ème journée
FC Lorient (17ème, 10pts) - Paris Saint-Germain (2ème, 21pts)
Stade Yves Allainmat
Arbitre : Mr. O.Thual


Attention, match piège ! Si l'affiche de ce Lorient - PSG n'est pas des plus enthousiasmantes, elle revêt plusieurs enjeux pour les deux équipes, mais plus particulièrement pour les hommes de Laurent Blanc, qui s'apprêtent à replonger dans une semaine à trois matchs, eux qui ont eu le "privilège" de ne pas disputer les seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue, il y a trois jours.

Mettre la pression sur l'OM

Tous les Parisiens semblent s'y accorder, ce match à Lorient est le meilleur moyen de préparer le prochain Classico du 9 novembre prochain, face à l'OM. "Il est très important pour nous de s'imposer à Lorient pour rester aux côtés de Marseille, le leader. Nous les affronterons ensuite lors de la prochaine rencontre de championnat, et ce match peut nous permettre de nous rapprocher au classement", déclarait cette semaine Thiago Silva.

Après un début de saison tonitruant, les hommes de Bielsa marquent légèrement le pas, et Lucas et ses coéquipiers comptent bien en profiter pour faire un nouveau rapproché au classement. "On va travailler dur pour gagner ce match, et ainsi préparer au mieux le match de championnat suivant contre Marseille", note l'attaquant brésilien, qui semble oublier qu'entre temps, il lui faudra affronter l'APOEL Nicosie, au Parc des Princes. C'est donc bien une semaine à trois matchs à laquelle le PSG s'apprête à faire face. Une semaine primordiale dans la suite de la saison du club de la capitale, aussi bien en championnat que sur la scène européenne.

Toujours sans Ibra

Une semaine qui pourrait voir le retour à la compétition d'un certain Zlatan Ibrahimovic. Gêné depuis fin septembre par une inflammation au talon et à la voûte plantaire, l'attaquant suédois "va beaucoup mieux", selon les dires de son entraîneur. Ce dernier ne le retiendra toutefois pas dans son groupe pour le déplacement à Lorient. "Ibra, ça va beaucoup mieux. Pas suffisamment pour qu'il s'entraîne avec nous ni qu'il fasse partie du groupe, mais il y a du positif. Hier, c'est l'un des rares jours où il n'a pas ressenti de douleurs."

Mais la question qui taraude les supporters Parisiens est de savoir si leur attaquant superstar sera disponible pour le choc face à l'OM, dans un peu moins de dix jours. "On a patienté quatre semaines, on peut patienter une semaine ou dix jours de plus. On trouve tous le temps très long, lui le premier." Pas sûr, donc, de voir le Z fouler la pelouse du Parc des Princes, dimanche prochain, et encore moins mercredi, face aux chypriotes.

Les Merlus veulent "être dans l'action"

Côté breton, rien ne va plus. Après un semblant de renouveau affiché à Bastia (0-2), début octobre, les Lorientais sont retombés dans leurs travers et les bas fonds du classement, en concédant deux défaites d'affilée (face à Saint-Etienne et à Caen).

Non, la saison des Merlus ne sera pas des plus emballantes. Condamnés (ou presque) à jouer le maintien, les hommes de Sylvain Ripoll devront se contenter, pourquoi pas, d'un bon parcours en Coupe de la Ligue, dont ils se sont qualifiés pour les huitièmes de finale, mardi, à Evian (victoire 1-2). Mais leurs rares réjouissances pourraient également venir de quelques exploits en championnat comme, par exemple, réaliser un résultat face à l'ogre parisien. "S’il y a une possibilité d’exploit, il faut qu’on joue à fond, note Ripoll. Être conquérant, ça veut dire ne pas subir de façon passive, même si on sait que la possession, le PSG l’aura globalement plus que nous. C’est oser quand on récupère le ballon et être bien en place défensivement. C’est être dans l’action tout simplement."


Sylvain Ripoll, entraîneur du FC Lorient : "Il y a deux choses : le contenu du match et le résultat. Déjà, dans le contenu, je souhaiterais qu’on propose quelque chose de pétillant et de conquérant, en se battant de toute notre force, avec nos principes et nos idées de jeu. Après, on verra quel sera le résultat. S’il y a une possibilité d’exploit, il faut qu’on joue à fond. Être conquérant, ça veut dire ne pas subir de façon passive, même si on sait que la possession, le PSG l’aura globalement plus que nous. C’est oser quand on récupère le ballon et être bien en place défensivement. C’est être dans l’action tout simplement."

Laurent Blanc, entraîneur du Paris Saint-Germain : "Beaucoup de journalistes me disent que Paris choisit ses matchs. Ce n'est pas vrai, mon équipe est plus motivée en Ligue des Champions qu'en championnat, mais elle l'est aussi en championnat. Mais ça arrive à toutes les équipes. L'année dernière, que ce soit avant ou après la Ligue des Champions, on a pris le maximum de points. C'est très bien. Cette année, c'est plus dur et vu notre retard en championnat, on ne peut pas ne pas prendre ce match à Lorient au sérieux. A nous de mettre les mêmes choses dans la préparation du match de Lorient."


FC Lorient - Paris Saint-Germain

FC Lorient : Lecomte - Gassama, Koné, Bellugou, Guerreiro - Abdullah, Mostefa - Jouffre (Cap.), J.Ayew, Jeannot (ou Lavigne), G.Sunu.

Paris Saint-Germain : Sirigu - Aurier, David Luiz, Thiago Silva (Cap.), Digne (ou Maxwell) - Verratti, Cabaye, Matuidi - Lucas, Cavani, Lavezzi (ou Bahebeck).

Match à suivre EN DIRECT sur MadeInFoot.com

Sondage : Amis lecteurs, quels sont vos pronostics pour cette rencontre ?