L1

Diallo dans l'équipe-type de la 16e journée

Commentaire(s)

Les places étaient chères dans cette équipe-type de la 16e journée de Ligue 1, où de nombreux joueurs ont brillé. La rédaction de MadeinFOOT a tenté de désigner les onze qui sont sortis du lot.

L’ÉQUIPE-TYPE DE LA 16E JOURNÉE

  • Edouard Mendy (Rennes) : quatre arrêts pour le gardien sénégalais à Metz (0-1), où il a réussi à préserver son troisième clean-sheet de la saison seulement.
  • Wesley Fofana (St-Etienne) : premier but en professionnel (en 7 matchs) pour le jeune défenseur stéphanois (18 ans). Au-delà d’avoir participé au festival offensif des Verts devant Nice (4-1), il s’est appliqué dans son travail défensif avec 3 interceptions, 3 tacles et 5 duels gagnés.
  • Gabriel (Lille) : il a gagné tous ses duels à Lyon (0-1) et s'est distingué avec un double-sauvetage devant Terrier et Dembélé, quelques minutes après le but lillois. Une prestation de grande qualité, qui aurait été excellente sans un déchet regrettable dans la relance (57% de passes précises, 5 longs ballons réussis sur 14).
  • Abdou Diallo (PSG) : prestation solide de l’ancien Dortmunder, qui a remporté 100% de ses duels au sol et fait preuve de propreté dans ses interventions (aucune faute commise) et la relance (94% de passes réussies).
  • Franck Honorat (St-Etienne) : auteur de sa deuxième passe décisive de la saison (en seulement 3 matchs) pour Hamouma, il aurait pu en délivrer une autre pour Beric si ce dernier s’était appliqué seul face à Benitez. Tranchant et volontaire, l’ex-niçois a fait très mal à son ancien club.
  • Otavio (Bordeaux) : habitué à abattre le travail de l’ombre, le milieu brésilien s’est retrouvé en pleine lumière en participant activement au large succès girondin devant Nîmes (6-0), grâce à un doublé en fin de match, ses deux premiers buts depuis son arrivée en Ligue 1 à l’été 2017. On notera aussi ses 125 ballons touchés et 10 duels remportés.
  • Cristian Battocchio (Brest) : le milieu argentin n'avait encore jamais marqué en Ligue 1, c'est désormais chose faite puisqu'il s'est offert face à Strasbourg (5-0) un coup du chapeau sur ses trois tirs cadrés du match. Auteur également de deux passes clefs pour ses coéquipiers, il a été le bourreau d'une équipe alsacienne totalement à sa merci.
  • Denis Bouanga (St-Etienne) : irrésistible depuis l’arrivée sur le banc de Claude Puel, l’attaquant gabonais a encore enchanté le Chaudron face au Gym, avec une passe décisive et deux buts qui le propulsent dans le top 5 des meilleurs buteurs de Ligue 1 (7 réalisations au total).
  • Yacine Adli (Bordeaux) : triplé de passes décisives pour le milieu offensif bordelais, qui s’est régalé face aux Crocos (92 ballons touchés, 3 dribbles réussis, 87% de passes précises).
  • Josh Maja (Bordeaux) : il a crevé l’écran au Matmut Atlantique en réalisant son premier triplé en Ligue 1. Le jeune attaquant nigérian (20 ans), qui a ajouté une passe décisive à sa prestation, a sorti son meilleur match depuis son arrivée à Bordeaux l’hiver dernier.
  • Dimitri Payet (Marseille) : décisif à Angers (0-2) avec une passe décisive et un but sur pénalty, le Réunionnais a encore augmenté ses stats (5 buts et 2 passes décisives cette saison) et franchi la barre des 100 buts sur lesquels il a été impliqué sous le maillot de l'OM. Un cap symbolique atteint dans un match qu'il a survolé.