L1

Deux Parisiens dans l'équipe-type de la 33e journée

Commentaire(s)
Mbappé dans l'équipe-type
Mbappé dans l'équipe-type

Suite à la 33ème journée de Ligue 1, la rédaction de MadeinFOOT a rassemblé dans une équipe-type les meilleurs joueurs du week-end dans une formation organisée en 4-3-3.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 33E JOURNÉE

  • Brice Samba (Caen) : le portier malherbiste était en mode muraille ce samedi soir contre Nice. Auteur de 8 arrêts, il a tout simplement tout bloqué ou détourné, mêlant même le spectaculaire à l'efficacité. Sa double parade devant Allan Saint-Maxim puis Pierre Lees-Melou est impresionnante (70ème), au même titre que sa manchette sur le penalty de Rémi Walter (30ème).
  • Renaud Ripart (Nîmes) : auteur d'un but face à Bordeaux, le latéral s'est montré très à son aise défensivement : 2 dégagements, 2 tirs bloqués, 1 interception, 4 tacles réussis, 7 duels gagnés. Une prestation solide pour le capitaine du soir.
  • William Saliba (St-Etienne) : le jeune défenseur central était intraitable face à Reims ! Avec ses 5 dégagements et ses 3 duels gagnés, le natif de Bondy -en discussion pour prolonger son contrat chez les Verts- a réalisé une nouvelle prestation de haute volée. Très propre offensivement (66 passes réussies, 90%), Saliba s'installe petit à petit comme un taulier dans cette fin de saison.
  • Marquinhos (PSG) : de retour dans le XI de départ parisien après une blessure, le Brésilien a régné en défense centrale. Véritable cadre de Thomas Tuchel cette saison, il a dominé les débats face aux attaquants monégasques : 8 dégagements, 2 interceptions, 3 tacles, 9 duels gagnés,
  • Léo Dubois (OL) : installé exceptionnellement dans le couloir gauche, le défenseur lyonnais a fait le job face à Angers. Défensivement, il termine avec une belle copie (5 duels gagnés, 1 interception, 1 tir bloqué, 2 dégagements). Offensivement aussi, il s'est montré très propre (91% de passes réussies, 1 passe clé).
  • Houssem Aouar (OL) : le milieu de terrain de l'OL est à l'origine des deux buts des siens grâce à deux longues passes en profondeur pour ses attaquants. A l'image de ces passes décisives, Aouar a été juste dans ses transmissions (88% de passes réussies, 3 passes clefs) et a dicté le tempo de la rencontre. Aussi à l'aise dans le jeu court que dans le jeu long, à l'image de son ouverture pour Fekir sur le but annulé de Martin Terrier, il a brillé dans la distribution des ballons.
  • Luiz Gustavo (OM) : vu très à son aise face au Nîmes Olympique le week-end dernier, le milieu de terrain défensif brésilien a remis le couvert dans les Côtes-d'Armor. Buteur précoce dès la 4ème minute de jeu, il a rendu une nouvelle copie très solide dans l'entrejeu (82% de passes réussies, 3 duels aériens remportés, 1 tacle), se comportant comme un vrai leader
  • Téji Savanier (Nîmes) : buteur et passeur décisif, le maître à jouer des Crocos a encore rendu une copie très solide dans son jardin des Costières. Habile techniquement, précis des deux pieds, il a rayonné au milieu de terrain (93% de passes réussies, 8 centres, 10 duels remportés, 3 interceptions).
  • Kylian Mbappé (PSG) : il n'a laissé aucune chance à la défense monégasque, en s'engouffrant dans chaque espace laissé libre (7 frappes, 1 poteau). En marquant un triplé face à son club formateur, le natif de Bondy montre encore un peu plus sa domination dans le championnat, tant physiquement que techniquement.
  • Kalifa Coulibaly (Nantes) : très en jambes ces dernières semaines, le Nantais a inscrit un doublé face à Amiens et a montré de très belles choses sur le front de l'attaque. Disponible, le numéro sept des Canaris a pesé et fait souffrir la charnière centrale des visiteurs. Sa puissance et sa qualité technique ont fait la différence sur cette rencontre et ont permis au FC Nantes de s'imposer dans une rencontre difficile.
  • Andy Delort (MHSC) :auteur d'un doublé, le Sétois était au four et au moulin ce samedi soir contre Strasbourg. Généreux dans les efforts comme à son habitude, il a tenté 8 frappes (2 cadrées, 5 hors cadres, 1 contrée) et distribué 4 passes avant un tir. Avec 10 duels gagnés, il a mis à mal la défense adverse.