L1

Deux Parisiens dans l'équipe-type de la 23e journée

Commentaire(s)
L'équipe-type de la 23ème journée de L1.
L'équipe-type de la 23ème journée de L1.

Suite à la 23e journée de Ligue 1, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et dévoile son équipe-type du week-end.

L'équipe-type de la 23e journée

Trapp (PSG) : Trois arrêts et zéro but encaissé pour l'allemand sur la pelouse de Saint-Etienne (0-2). De quoi faire le plein de confiance, alors que les échéances européennes se profilent pour le PSG.

Malcuit (ASSE) : Il a failli tromper Trapp en début de match sur un centre-tir involontaire qui prenait le chemin de la lucarne. À part ça, Kevin Malcuit a été impeccable défensivement (5 tacles, 3 interceptions, 1 dégagement) tout en étant propre à la relance, avec 85% de passes réussies. Un excellent ratio pour un joueur de couloir...

Ben Youssef (Caen) : Déjà très solide à Montpellier la semaine dernière, l'international tunisien a récidivé contre Nice dimanche (2-0), en récupérant pas moins de 17 ballons, plus que tout autre joueur sur la pelouse de Michel-d'Ornano.

Touré (Lorient) : S'il a laissé quelques rares occasions de se montrer dangereux à Nicolas De Préville, Zargo Touré sort tout de même de sa confrontation face à Reims (2-0) avec un joli doublé (son premier en L1) et une feuille de stats bien remplie (1 tacle, 3 interceptions, 8 dégagements défensifs). Solide et décisif.

Roussillon (MHSC) : Dans la mauvaise période traversée par le MHSC en ce début d'année 2016, il était l'un des rares à surnager. Samedi à Ajaccio (0-4), il s'est mis au diapason d'une équipe qui, pour la première fois depuis bien longtemps, a affiché un visage des plus séduisants.

Dabo (MHSC) : Avec Jonas Martin (voir plus bas), il faisait partie des cadres sur lesquels Frédéric Hantz avait annoncé vouloir s'appuyer pour redresser la barre. Pari gagnant puisque le natif de Marseille a livré sa plus belle prestation de la saison, sur la pelouse du Gazélec. Auteur d'un doublé de la tête, il a également obtenu un pénalty et beaucoup travaillé défensivement (5 ballons récupérés).

N'Doye (Angers) : Encore un gros boulot sur le plan défensif (7 ballons récupérés) pour le sénégalais, qui garde cette capacité de projection vers l'avant et un jeu de tête qui n'a peut-être pas d'égal dans le championnat de France. Face à Monaco (3-0), il a profité de ces qualités pour inscrire son troisième doublé en Ligue 1 (après Ajaccio et Lyon).

Martin (MHSC) : Auteur d'un joli déboulé sur le côté gauche pour offrir sur un plateau l'ouverture du score à Mustapha Yatabaré, il a ensuite transformé un pénalty pour faire le break avant la mi-temps. Lui aussi a peut-être rendu sa meilleure copie de la saison en Corse.

Jouffre (Lorient) : Deux passes décisives pour l'ailier Lorientais, qui a fait parler sa patte gauche pour servir dans les meilleures conditions son coéquipier Zargo Touré (voir plus haut).

Ibrahimovic (PSG) : Le suédois a beaucoup tenté (6 tirs, dont 3 cadrés) et a fini par être récompensé en inscrivant les deux seuls buts de la victoire parisienne à St-Etienne. Une équipe qui lui réussit décidément bien.

Diabaté (Bordeaux) : Deux tirs cadrés (sur 4 tentés), deux buts : quand Cheick Diabaté trouve le cadre, ça fait filoche et ce n'est pas Benoît Costil qui dira le contraire (victoire 4-0 contre Rennes) ! Au coeur d'un imbroglio avec ses dirigeants, l'attaquant malien, en fin de contrat dans cinq mois, leur a prouvé qu'ils auraient une bonne idée de le prolonger sans traîner...