Mbappé a (encore) fait forte impression


Les joueurs de l'équipe de France, leur sélectionneur et la presse ont été impressionnés par l'entrée en jeu tonitruante de Kylian Mbappé, jeudi soir contre l'Islande.

En une demi-heure, il a mis tout le monde d'accord. Kylian Mbappé, préservé par Didier Deschamps au coup d'envoi du premier match des Bleus durant cette trêve internationale, a attendu la 60ème minute pour entrer sur le terrain et faire parler sa puissance, sa vitesse, son agilité et son sens du but, décisif pour permettre à l'équipe de France de ne pas concéder une défaite qui aurait fait tâche face à l'Islande (2-2).

"Il amène de la percussion, de la vitesse, donc ça créé du décalage", a analysé Deschamps, qui l'a fait entrer à la place d'un Griezmann assez propre mais plutôt discret. "Ce sont des caractéristiques spécifiques qui font que, quand il est entré, ça a fait du bien à l'équipe." Le sélectionneur n'est pas le seul à avoir apprécié l'entrée en jeu du numéro 10. Pavard, Giroud, Lloris... Tous ont salué son apport dans cette fin de match débridée.

Encensé par le clan tricolore, Mbappé l'est aussi dans la presse. Nos confrères de L'Equipe titrent "Mbappesque" et n'hésitent pas à souligner que les Bleus ont été "sauvés par le môme". Pour Le Parisien, "Mbappé a sauvé la patrie" et devient tout simplement "inarrêtable", quatre jours après son quadruplé inscrit contre Lyon avec le PSG (5-0).