Gianni Infantino : "mon but était d'aider les clubs, pas de les détruire"


Gianni Infantino juge qu'il n'a rien fait de mal
Gianni Infantino juge qu'il n'a rien fait de mal

Pris en grippe par les Football Leaks, Gianni Infantino a répondu à quelques questions de la Gazzetta dello Sport. Le président de la FIFA, accusé d'avoir aidé des clubs -dont le PSG- à contourner le fair-play financier, se défend et évoque notamment son manque d'emprise sur les décisions de l'UEFA.

"Je suis président de la FIFA, j’étais secrétaire général exécutif de l’UEFA. Mon but était d'aider les clubs, pas de les détruire. J'ai rencontré le PSG et City, comme les autres équipes, pour trouver un accord, mais la décision finale appartient toujours aux panels de juges, pas à moi. Je n'avais même pas les outils pour changer les cartes sur la table" explique-t-il. "Et de toute façon, City et Paris ont été condamnés à une amende d'environ vingt millions d'euros".