Al-Khelaïfi visé par une enquête pour corruption !

Nasser Al-Khelaïfi risque de perdre le sourire
Nasser Al-Khelaïfi risque de perdre le sourire

Voilà une nouvelle qui risque de faire grincer des dents au PSG. Nasser al-Khelaïfi, président du PSG et PDG de beIN Media Groupe, est visé par une enquête pour corruption, de la part de la justice suisse.

Après les Football Leaks, ou les enquêtes de l'UEFA, Nasser Al-Khelaïfi est dans le viseur de la justice suisse. L'instance helvète a annoncé, publiquement, qu'une enquête autour du Président du PSG était en cours. Mais cette fois, cela ne concernera pas le club de football, mais plutôt son deuxième bébé : le groupe BeIn Sports.

PDG de la chaîne de télévision, présente en France et un peu partout dans le monde, le Qatari aurait reçu des "avantages illégaux" en rapport avec l'attribution des droits de diffusion pour les prochaines Coupes du Monde. Toujours selon la justice suisse, il serait concerné par les éditions 2026 et 2030, au même titre que Jérôme Valcke, un ex-membre de la FIFA lui aussi attaqué pour corruption. La procédure pénale (lancée le 20 mars 2017) engagée envers le dirigeant du PSG est réalisée sur des "soupçons de corruption privée, d’escroquerie, de gestion déloyale, ainsi que de faux dans les titres".

De son côté, l'ancien dirigeant de la FIFA, Jérôme Valcke, est soupçonné d'avoir accepté des avantages afin d'octroyer la diffusion des prochaines Coupes du Monde (2018, 2022, 2026, 2030) dans certains pays. Et donc, en 2026 et 2030, des avantages de la part de Nasser Al-Khelaïfi.


Réagissez à l'article "Al-Khelaïfi visé par une enquête pour corruption !"