Economie

Déjà près de 70 millions récoltés grâce à la LDC

Commentaire(s)

Auteur d'un parcours presque sans faute en poule, le PSG est déjà assuré de recevoir une enveloppe de près de 70 millions d'euros de l'UEFA pour sa participation à la C1.

Déjà qualifié pour les 8es et assuré de terminer premier de sa poule avant de recevoir Galatasaray mercredi soir, le PSG s'est imposé 5 buts à 0 face aux Turcs, dans un match qui comptait pour du beurre. C'est peu de le dire, puisque cette victoire a permis aux champions de France d'ajouter 2,7 millions d'euros à leur escarcelle en Ligue des Champions. Il s'agit de la prime allouée par l'UEFA pour une victoire en phase de groupes. Multipliée par cinq, le nombre de succès des Parisiens depuis l'entame de la compétition, on atteint 13,5 M€, auxquels il faut ajouter les 900 000 euros attribués pour le match nul à Madrid il y a deux semaines.

Viennent ensuite les primes de participation (15,25 M€) et de qualification pour les huitièmes (9,5 M€), qui font grossir l'enveloppe à 39,15 M€. Les revenus issus du classement par coefficient étant estimés, selon nos calculs, à 27,7 M€, ce sont donc 66,85 M€ que le Paris St-Germain a déjà générés pour son parcours en C1 cette saison, hors parts de marché TV et billetterie.

Plus de 100 M€ de recettes en cas de victoire finale

Ce montant pourrait encore grimper début 2020, en cas d'accession(s) au(x) tour(s) suivant(s) : 10,5 M€ supplémentaires si le PSG sort en quarts, 22,5 M€ en demi-finale et au moins 37,5 M€ s'il est présent le 30 mai 2020 à Istanbul, lieu de la finale. Un parcours sans faute jusqu'en Turquie permettrait au PSG de dégager pas moins de 108,35 millions d'euros. De quoi éloigner la sempiternelle menace du fair-play financier en fin de saison...