Mbappé buteur, la France se qualifie pour la phase finale (résumé et notes)


Mbappé a marqué le seul but du match
Mbappé a marqué le seul but du match

Comme contre l'Australie, l'Équipe de France a vécu un match bien compliqué face au Pérou. Les Français, étouffés par le pressing sud-américain durant toute la seconde période, ont réussi à conserver leur maigre avantage, synonyme de qualification pour la phase finale.

Coupe du Monde - Groupe C (2ème journée)
France - Pérou : 1-0 (1-0)
But : Mbappé (34e) pour la France.

On attendait une réaction de l'Équipe de France, après son match compliqué face à l'Australie et les critiques (justifiées) des journalistes et observateurs. Pourtant, le début de match des Bleus est bien difficile, la faute à une grosse pression dictée par des Péruviens morts de faim. Los Incas, qui sont obligés de gagner pour espérer encore une qualification pour la phase finale de la compétition, se jettent sur tous les ballons et contrôlent la cadence du match. Mais les premières grosses occasions sont toutefois en faveur des Bleus, qui évoluent en contre attaque. En l'espace de 5 minutes, entre la 10ème et la 15ème, la France montre qu'elle est bien présente dans le match grâce à plusieurs moments chauds : une frappe de Griezmann dévissée à la 11ème du pied droit, une tentative lointaine de Pogba proche du poteau, ou encore une tête de Varane sur corner à la 15ème.

Un arrêt réflexe de Lloris pour réveiller les Bleus

Les frissons se font donc nombreux dans les travées spéciales d'Ekaterinburg, largement en faveur du Pérou. Les 20 000 spectateurs sud-américains sursautent aussi sur une belle parade de Gallese devant Griezmann (16e). Après ce premier temps-fort des Bleus (il y en aura un autre dans cette mi-temps), les Péruviens reprennent peu à peu le contrôle du ballon et se créent une énorme occasion, à la demi-heure de jeu. Sur une longue touche, Cueva temporise et prend le dessus sur son vis-à-vis avant de trouver Guerrero dans la surface de réparation. L'attaquant profite de la lenteur d'Umtiti pour le crocheter et lâche une frappe à ras de terre, stoppée par les pieds d'Hugo Lloris (31e). De quoi réveiller les Bleus, qui vont ouvrir le score 3 minutes plus tard.

Après une première tentative manquée de Kylian Mbappé, qui tente une talonnade aérienne après un superbe ballon de Pogba, le Parisien est à la conclusion d’une combinaison de Paul Pogba avec Olivier Giroud. La frappe du joueur de Chelsea est déviée par un défenseur, et le numéro 10 français pousse le cuir dans le but vide (34e). À 19 ans et 6 mois, Mbappé marque son premier but en compétition internationale avec l'EDF. Décomplexé par son but, le joyau du football français, qui a visiblement compris les consignes défensives de Deschamps, se met à tenter beaucoup plus durant la rencontre, à l'image de son sprint lancé dès la moitié de terrain française (39e). Mais le meilleur français dans cette première période est sans contestation N'Golo Kanté. Sur tous les ballons, le milieu de poche réalise un énorme travail de sape pour contrôler l'entrejeu. Il est d'ailleurs tout proche de délivrer une passe décisive pour Lucas Hernandez (41e) mais le Madrilène manque, par deux fois, son face à face. Kanté négocie aussi les transitions entre la défense et l'attaque et permet au trio de devant (Griezmann, Giroud, Mbappé) de se projeter beaucoup plus rapidement, afin de profiter des espaces de plus en plus béants en cette fin de première mi-temps. Malheureusement pour les Bleus, ils rentrent au vestiaire avec une toute petite avance...

Le Pérou revient avec une équipe ultra-offensive

Conscient de l'urgence de la situation (une défaite éliminerait le Pérou de la compétition), Ricardo Garreca tente le tout pour le tout et procède à deux changements à la pause. Farfan et Santamaria entrent pour Yotun et Rodriguez. Aquino se positionne donc comme seul milieu défensif, avec un Edison Flores (un milieu offensif de formation) en soutien. Comme en première période, les Péruviens imposent leur rythme et proposent un gros combat physique, à l'image d'un gros tampon de Farfan sur Umtiti. Les Français reculent, se montrent moins agressifs, et laissent la Blanquirroja assiéger leur moitié de terrain. La première alerte arrive d'ailleurs rapidement. Aquino, servi par Farfan, lâche une lourde frappe, des 20 mètres, qui s'écrase sur l'équerre d'Hugo Lloris (50e). Une autre tentative d'Advincula (68e) ne passe pas loin des cages françaises.

Didier Deschamps entreprend son premier changement à un quart d'heure du terme en lançant Ousmane Dembélé, à la place d'un Kylian Mbappé beaucoup moins fringuant dans ce second acte. Antoine Griezmann, déjà remplacé face à l'Australie, rejoint lui aussi le banc de touche à la 80e, en étant remplacé par Fekir. L'attaquant de l'Atlético Madrid est une nouvelle fois passé à travers de son match et sort la tête basse. Les Français vont s'offrir une fin de match irrespirable, à la hauteur de la pression exercée par les 11 Péruviens poussés par tout leur peuple. Si les Bleus vont parvenir à conserver leur maigre avantage jusqu'aux 3 coups de sifflets finaux, les hommes de Didier Deschamps n'ont toujours pas rassuré. Délicieux durant leur temps-fort, au coeur de la 1ère mi-temps, ils sont passés totalement au travers de leur seconde mi-temps, la faute à des erreurs évitables et des touches superflues. Il y a encore beaucoup de travail !

LES NOTES

FRANCE : Lloris (6) - Pavard (5), Varane (6), Umtiti (4,5), Hernandez (5) - Pogba (6), Kanté (7) - Mbappé (5,5), Griezmann (4), Matuidi (4,5) - Giroud (6,5).

PÉROU : Gallese (6) - Advincula (6,5), Ramos (6), A. Rodriguez (4), Trauco (4) - Aquino (6), Yotun (4) - Carrillo (5), Cueva (4), Flores (5) - Guerrero (5).

Photos Matchs : France 1 - 0 Prou