La Belgique de Meunier cartonne la Tunisie


La Belgique s'impose facilement
La Belgique s'impose facilement

Après une entrée sans encombre (victoire 3-0 face au Panama), la Belgique a poursuivi son excellent parcours en phase de poule en surclassant la Tunisie (5-2). Tout a très bien commencé pour les Diables Rouges. Dès la 6ème minute, Eden Hazard est fauché par Ben Youssef à la limite de la surface de réparation et hérite d'un pénalty. Alors que des contestations peuvent exister, vis à vis de l'endroit de la faute, le capitaine de la Belgique ne tremble pas et se fait justice lui même. Dominateurs en ce début de match, les Belges foncent sur les cages de Ben Mustapha et doublent la mise au quart d'heure de jeu. Dries Mertens récupère le ballon au milieu du terrain, accélère et lance Romelu Lukaku plein axe. L'avant-centre ajuste rapidement le portier tunisien d'un tir croisé. Pour autant, ce deuxième but décomplexe les Tunisiens, qui vont commencer à se montrer plus menaçants. Et ils réduisent l'écart, deux minutes plus tard, sur une tête de Dylan Bronn, bien trouvé par Khazri sur coup-franc (18e). Mais la Tunisie subit deux coups dur, presque coup sur coup. Le buteur sort sur blessure, quelques secondes plus tard, touché au genou (22e), avant que Ben Youssef ne suive le mouvement (41e). Juste avant de rentrer au vestiaire, Romelu Lukaku y va de son doublé et assène un nouveau coup de massue sur les hommes de Maaloul.

Alors que les Tunisiens reviennent affamés dans cette seconde mi-temps (Bassi et Khazri ont deux belles occasions en 5 minutes), les Belges vont se montrer cruellement efficaces. Sur son premier ballon de la 2nde mi-temps, Eden Hazard, trouvé dans la profondeur par Alderweireld, s'en va dribbler le gardien et marquer entre deux défenseurs. Roberto Martinez se permet alors de faire tourner son effectif. Lukaku, meilleur buteur de la compétition avec Ronaldo, laisse sa place à Fellaini, et Hazard sort pour Batshuayi, qui aurait pu débloquer son compter à un quart d'heure du terme. Lancé dans la profondeur, l'attaquant de Chelsea crochète le gardien et tire dans le but vide. Meriah s'arrache pour dégager et éviter une trop lourde correction (76e). Deux minutes plus tard, il suit parfaitement un tir repoussé par Ben Mustapha et tente de conclure en force. Cette fois, c'est la barre qui empêche l'ancien marseillais de marquer. Michy Batshuayi, malheureux en cet après-midi, va encore manquer une troisième grosse occasion dans les secondes qui suivent. En toute fin de match, "Batman" va enfin trouver la faille, au terme d'un bon centre de Tielemans, entré en jeu quelques secondes auparavant (90+1e). Ce score large n'est pas forcément mérité pour les Tunisiens, qui ont tenté tant bien que mal de faire le jeu. Les Rouges vont être récompensés par un but au bout du temps additionnel de Khazri (90+3e). Quoi qu'il en soit, ce large succès pourrait valoir cher dans la course à la première place, face à l'Angleterre.

Coupe du Monde - Groupe G (2ème journée)
Belgique - Tunisie : 5-2 (3-1)
Buts : Hazard (6e s.p, 51e), Lukaku (16e, 45+4e), Batshuayi (90+1e) pour la Belgique - Bronn (18e), Khazri (90+3e) pour la Tunisie.