Printant vise le président de la Ligue !

Printant en veut à Frédéric Thiriez.
Printant en veut à Frédéric Thiriez.

Hier soir, le SC Bastia s'est incliné en finale de la Coupe de la Ligue face au PSG (4-0). Mais encore une fois, comme souvent en ce moment, ce n'est pas le terrain qui fait le plus parler au sein du paysage footballistique français. Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de Football Professionnel, avait annoncé qu'il ne se rendrait pas sur la pelouse pour saluer les joueurs, de peur d'être snobé par les joueurs corses, et a tenu parole.

Une attitude qui n'a visiblement pas plu, et c'est peu dire, au club du Sporting Club de Bastia. Après la rencontre, Ghislain Printant s'est dit "scandalisé" par cela. Certains de ses joueurs ont notamment refusé de serrer la main de Thiriez, qui leur remettait les médailles après la rencontre. Le technicien corse est revenu sur le choix du président de la LFP.

"J’ai été scandalisé. Je serai certainement sanctionné par ces messieurs là, mais j’ai été scandalisé quand on est venu m’annoncer ça. Je crois qu’on a un merveilleux public, et aujourd’hui, on a manqué un grand respect à mes joueurs. Et ça, ça fait très mal." lâche un Printant en colère, qui ne mâche pas ses mots envers le président de la Ligue : "Par contre mes joueurs, nos supporters, nos dirigeants et moi-même, on va pouvoir se regarder dans une glace demain matin. Je pense pas que ce président-là puisse le faire et je le dis, peu importe ce qu’il va en penser, c’est un scandale. On parle suffisamment de Bastia, mais là franchement... Si on devait le sanctionner, ça ferait un moment qu’il ne serait plus à la tête de la Ligue.". Au delà de la frustration de la défaite, le technicien corse ne se remet visiblement pas de l'attitude de Thiriez.

"Il va pouvoir boire sa coupe de champagne"

Le successeur de Claude Makélélé continue ensuite sur le même ton, saluant au passage le parcours de son équipe : "Que notre président ne puisse pas présenter ses joueurs au président de la LFP, ses joueurs qui ont fait un parcours exemplaire... excusez moi je ne peux pas l’accepter. Je ne peux pas l’accepter ! Le PSG a gagné 4-0, bravo. Je pense qu’il (Thiriez, ndlr) est content, il est serein, il va pouvoir boire sa coupe de champagne. (...) C’est un scandale, c’est purement un scandale !". Des mots forts qui vont certainement faire encore beaucoup de bruit.


Réagissez à l'article "Printant vise le président de la Ligue !"