Paris s'en sort dans la douleur : L'analyse et les notes

Ezequiel Lavezzi et le PSG ont dû attendre les dernières minutes pour éviter une prolongation et se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue
Ezequiel Lavezzi et le PSG ont dû attendre les dernières minutes pour éviter une prolongation et se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue

Longtemps malmené par une équipe stéphanoise remaniée mais concernée, le Paris Saint-Germain a finalement obtenu son ticket, mercredi, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Les hommes de Laurent Blanc ont dû attendre les dernières minutes pour que Di Maria et Cavani ne débloquent la situation et permettent au PSG de défendre encore ses deux derniers titres dans la compétition.

Coupe de la Ligue - 1/8e de finale
Paris Saint-Germain - AS Saint-Etienne : 1-0 (0-0)
But : Cavani (85e) pour le PSG

Le fait du match

Le PSG a longtemps peiné, presque douté. Devant une formation forézienne bien regroupée, les coéquipiers de Thiago Silva ont dû patienter de longues dizaines de minutes avant de trouver la solution. En première période, un premier éclair de génie aurait pourtant pu débloquer la situation. Sur un centre de Lavezzi, repoussé par Dekoke, Ibrahimovic hérite du ballon et tente un ciseau acrobatique somptueux. Mais le cuir vient s'écraser sur l'équerre de Jessy Moulin. Rageant.

Le but

1-0 (86e) : côté droit, Angel Di Maria repique sur son pied gauche pour distiller une merveille d'ouverture en profondeur pour Cavani. L'attaquant uruguayen reprend le cuir d'une volée de l'intérieur du pied droit. Moulin est pris sur sa gauche et ne peut empêcher l'ouverture du score parisienne.

L'homme du match

Angel Di Maria (PSG). Remplaçant au coup d'envoi, le milieu de terrain argentin a foulé la pelouse du Parc des Princes dès l'heure de jeu, à la place de Verratti. Alors que les deux équipes semblaient se destiner à une prolongation, il a offert une ouverture somptueuse à Cavani, permettant à son compère uruguayen d'inscrire le seul but de la rencontre d'une reprise maîtrisée du plat du pied. Une transversale qui a débloqué une situation jusque-là compliquée à se décanter pour le PSG.

Les notes

PSG : Sirigu (6) - Van der Wiel (5,5), Marquinhos (5,5), T.Silva (5,5), Kurzawa (6) - Verratti (5,5), Stambouli (5), Rabiot (5) - Lucas (4), Ibrahimovic (5), Lavezzi (4).

ASSE : Moulin (6) - Pierre-Gabriel (5,5), Dekoke (6), Polomat (4,5), Brison (5,5) - Clément (5,5), Cohade (6) - Bamba (6), Corgnet (5,5), Saint-Louis (6) - Maupay (4).

Les conséquences

Pour cette quatrième duel en quatre ans en Coupe de la Ligue, c'est donc le Paris Saint-Germain qui poursuit l'aventure. Doubles tenants du titre, les hommes de Laurent Blanc auront donc encore l'occasion de défendre leurs couronnes dans cette compétition. Si l'entraîneur du PSG avait confié avant cette rencontre que les coupes nationales n'étaient évidemment pas sa priorité, le parcours continue pour le club de la capitale. A l'inverse, les Stéphanois ne referont pas l'exploit de 2013, lorsqu'ils avaient sorti les Parisiens avant de décrocher le titre au stade de France. Cette fois, Christophe Galtier avait décidé d'aligner une formation extrêmement rajeunie. Des jeunes pousses qui ont pourtant longtemps tenu la dragée haute à leurs homologues parisiens. Avant de rendre les armes dans les dernières minutes. Pas de quoi rougir, tout de même, pour des Stéphanois en panne de confiance ces derniers temps.

Revivez le LIVE de la rencontre

Photos Matchs : PSG 1 - 0 ASSE


Réagissez à l'article "Paris s'en sort dans la douleur : L'analyse et les notes"