CDF

Paris déroule face à Bastia (analyse et notes)

Une large victoire des Parisiens pour débuter l'année

Pour son entrée dans la compétition, le Paris Saint-Germain n'a fait qu'une bouchée du Sporting Club de Bastia, ce samedi, au Parc des Princes. Mieux préparés, les Franciliens se sont baladés pour une large victoire 6 buts à 0. Si la fête était déjà belle, les supporters parisiens ont pu assister aux premiers pas de Julian Draxler et n'ont pas été déçu.

Coupe de France - 1/32ème de finale
Paris Saint-Germain - SC Bastia : 7-0 (2-0)
Buts : Thiago Silva (30e), Rabiot (43e), Nkunku (48e), Motta (56e), Lucas (63e s.p), Di Maria (77e), Draxler (89e) pour le PSG.

LE FAIT DU MATCH

L'entrée de Julian Draxler (PSG). Dans une rencontre largement dominée par ses hommes, Unai Emery a décidé d'offrir à Julian Draxler ses premières minutes en match officiel. Pour sa première au Parc des Princes, l'Allemand a reçu une belle ovation lors de son entrée, tout en profitant d'une petite demi-heure sur le pré. Quelques minutes ont suffi à l'ancien de Wolfsburg pour faire état de sa technique balle au pied. Transversales, passes en profondeur, le joueur de 23 ans a régalé et s'est offert un magnifique but.

LES BUTS

1-0 (30e) : Thiago Silva ouvre le score sur corner. Comme à son habitude, le capitaine parisien surgit, au premier poteau, et profite d'un superbe ballon de Lucas pour propulser le cuir au fond des filets.

2-0 (43e) : Adrien Rabiot double la mise ! Écarté des terrains pendant de longues semaines, le jeune milieu, international tricolore, profite des largesses défensives adverses pour ajuster, de loin, Thomas Vincensini. Sa frappe sèche trompe le portier grâce à un rebond juste devant les six mètres.

3-0 (48e) : Parti du milieu de terrain, Christopher Nkunku, très en jambes ce soir, se défait du marquage adverse et avance vers la cage. En se décalant vers la droite, le jeune milieu parisien croise sa frappe, qui finit au fond des filets.

4-0 (56e) : Paris déroule et profite des problèmes de placements de la défense bastiaise pour enfoncer le clou. Sur un centre venu de la droite, Thiago Motta, seul au point de pénalty, s'offre le quatrième but d'une belle tête plongeante.

5-0 (64e) : Bastia coule et encaisse un pénalty juste après l'heure de jeu. Lucas, qui n'avait pas encore marqué ce soir, se charge de le botter et le transforme. Vincensini est impuissant.

6-0 (77e) : Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Angel Di Maria est à la finition d'un sublime mouvement d'Hatem Ben Arfa et de Thomas Meunier. L'Argentin profite d'une passe en retrait du latéral belge pour inscrire le sixième but.

7-0 (89e) : Magnifiquement bien servi par Hatem Ben Arfa, Julian Draxler file au but. L'international allemand ne tremble pas et se permet de lobber le malheureux portier bastiais.

L'HOMME DU MATCH

Adrien Rabiot (Paris SG). De retour après plusieurs semaines d'absence, le jeune milieu du PSG a été étincelant tout au long de la rencontre. N'ayant pas perdu son impact physique, le gaucher de 21 ans s'est offert le but du break juste avant la pause, de quoi mettre ses coéquipiers à l'abris. Remplacé à l'heure de jeu, sous les applaudissements, par Julian Draxler.

LES NOTES

PSG : Trapp (6) - Meunier (7), Marquinhos (6), T.Silva (6), Kurzawa (5,5) - Motta (6), Rabiot (8), Matuidi (6) - Lucas (7), Ben Arfa (7), Nkunku (7)

Bastia : Vincensini (2) - Djiku (3,5), Peybernes (3), Marange (2,5), Bengtsson (3,5) - Ngando (2), Mostefa (2), Keita (2,5), Danic (3), Saint-Maximin (4) - Nangis (2).

LES CONSÉQUENCES

Avec cette victoire facile, le PSG commence de la meilleure des manières son mois de janvier, préparatoire à la double confrontation face au FC Barcelone en Février/Mars. Si les Franciliens ont dominé, de la tête et des épaules, leurs adversaires du soir, ces derniers ont perdu, à la mi-temps, Thiago Silva. Le capitaine est sorti sur blessure après un contact avec Kevin Trapp. Après avoir étrillé Lorient au Parc des Princes avant la trêve, le PSG souhaitait partir sur les mêmes bases, c'est chose faite.

De leurs côtés, les Bastiais se seraient bien privés d'une lourde défaite. Pour leur premier match de l'année, les hommes de Ciccolini se sont manqués, laissant de trop gros espaces aux Parisiens. Dorénavant, les têtes sont déjà tournées vers le déplacement à Nancy, samedi prochain.

Catégorie :  PSG, Coupe de France


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos PSG

1 2 3 4 5