Le PSG se sort du piège niortais (analyse et notes)

Commentaire(s)
Une victoire à l'arrachée pour le PSG
Une victoire à l'arrachée pour le PSG

Sur un stade détrempé, le Paris Saint-Germain a pris du temps pour construire son succès face à Niort, ce mercredi, en huitième de finale de Coupe de France. C'est grâce à l'entée en jeu de Javier Pastore, à un quart d'heure du terme, que les tenants du titre ont fait la différence en l'emportant 2-0.

Coupe de France - 1/8e de finale
Châmois Niortais - Paris Saint-Germain : 0-2 (0-0)
Buts :
Pastore (78e), Cavani (90+3e) pour le PSG.

LE FAIT DU MATCH

Les conditions météorologiques. Sous des trombes d'eau, il était difficile de voir du beau jeu ce mercredi au Stade René-Gaillard. Sur un terrain en piteux état, Parisiens et Niortais ont du se battre pour faire plus de deux passes d'affilée. À l'image des premières minutes hasardeuses de Kimpembe, habitué à construire au sein de ses 30 mètres, le PSG s'est contraint de joueur de manière brouillone, pas aidé par les glissades de Guedes ou la sortie manquée d'Alphonse Areola.

LES BUTS

0-1 (78e) : Entré en jeu à la 73 ème minute, Javier Pastore délivre les siens, 5 minutes plus tard, sur coup-franc. Grâce à une faute provoquée par Christopher Nkunku, les parisiens héritent d'un bon coup-franc, à une quarantaine de mètres des cages niortaises. Nkunku s'en charge et délivre un superbe ballon pour El Flaco, qui n'a plus qu'à le pousser dans les filets.

0-2 (90+3e) : Pastore brille et offre un but à Cavani. Sur une ultime action et après un travail solitaire remarquable, Javier Pastore s'immisce dans la surface de réparation adverse et adresse un centre tendu en direction d'Edinson Cavani. L'Uruguayen, entré en jeu après l'heure de jeu, n'a pas tremblé et offre la victoire aux siens.

L'HOMME DU MATCH

Javier Pastore (PSG). Entré en jeu à 20 minutes du terme, El Flaco a montré qu'il marchait sur l'eau depuis son retour de blessure. Décisif au bout de 5 minutes en ouvrant le score, Pastore a ensuite délivré une passe décisive, au bout du temps additionnel, après avoir montré toute sa palette technique. 20 minutes encourageante et qui confirment son retour en forme...

LES NOTES

Niort : Desmas (6) - Sambia (5), Bronn (5,5), Choplin (6), Kiki (6) - Roye (4,5), Agouazi (5), Dembélé (5) - Lamkelze (4), Dona Ndoh (3), Grich (3,5).

PSG : Areola (4,5) - Meunier (6,5), Marquinhos (6), Kimpembe (6,5), Maxwell (4,5) - Nkunku (4,5), Krychowiak (5,5), Matuidi (5) - Guedes (6), Augustin (4), Draxler (5).

LES CONSÉQUENCES

Cette rencontre avait tout du match piège pour les Parisiens. Dans un déplacement compliqué à Niort, le PSG a du se battre contre la pluie et le vent pour se débarrasser du Chamois. C'est un coup tactique d'Unai Emery qui est à l'origine du seul but francilien puisque le Basque a osé lancer Javier Pastore dans ces conditions. Au bout de 5 minutes, l'Argentin a délivré les siens en suivant parfaitement le coup-franc de Nkunku, venu de la droite. La principale satisfaction du soir restera le fait de repartir de Niort avec 0 blessé, une aubaine quand on voit les conditions météorologiques.

Le Chamois Niortais était proche de l'exploit devant son public. Profitant des approximations parisiennes, les joueurs de Ligue 2 ont su se montrer dangereux et inquiéter, à plusieurs reprises, Alphonse Areola. Malheureusement pour eux, une erreur de marquage a couté cher dans la besace. Dorénavant, les hommes de Denis Renaud vont se concentrer, à 200%, dans le maintien.

Photos Matchs : Niort 0 - 2 Paris

Commentaire(s)