Face au PSG, Henry ne part pas battu d'avance


Thierry Henry, l'entraîneur de l'AS Monaco.
Thierry Henry, l'entraîneur de l'AS Monaco.

Dix-neuvième et avant-dernier de Ligue 1 avec seulement sept petits points au compteur, Monaco fera face au Paris Saint-Germain, leader incontesté et incontestable du championnat, dimanche soir (21 heures, Stade Louis-II) en clôture de la 13ème journée. Une affiche déséquilibrée sur le papier évoquée ce vendredi après-midi en conférence de presse par Thierry Henry. Pour le nouvel entraîneur asémiste, son équipe ne doit pas s'avancer en victime expiatoire, l'exploit demeure possible.

"La pression est toujours là qu’on soit en haut ou en bas. On sait très bien ce qui arrive dimanche. Ça ne va pas être évident comme pour pas mal d’équipes en France et en Europe. On va essayer de les gêner", a-t-il confié devant les médias, et de poursuivre : "Face au PSG, personne ne s’attend à ce qu’une équipe prenne des points. Encore moins dans notre situation. Mais on a tous vu des matches de coupe où la grosse équipe devait écraser l’autre. Et des fois, cela ne se passe pas comme prévu..."