Rentrée réussie pour Matuidi, Kurzawa et les Bleus (analyse et notes)

Commentaire(s)
Anthony Martial a rapidement ouvert la marque, jeudi, face à l'Italie
Anthony Martial a rapidement ouvert la marque, jeudi, face à l'Italie

Moins de deux mois après la finale de l'Euro, l'équipe de France a fait sa rentrée, jeudi soir, avec un match amical en Italie. Très réalistes, les Bleus en sont revenus avec une victoire. De bon augure avant de défier la Biélorussie mardi lors de la première journée des éliminatoires au Mondial 2018.

Match amical
Italie - France : 1-3 (1-2)
Buts : Pelle (21e) pour l'Italie ; Martial (17e), Giroud (28e), Kurzawa (81e) pour la France

LE FAIT DU MATCH

C'est le seul point noir de cette soirée. A quelques encablures du coup d'envoi de la rencontre, une partie du public italien a décidé de siffler la Marseillaise. Moment choisi par Gianluigi Buffon, suivi par ses coéquipiers, de lever les bras pour inciter l'assemblée à applaudir. Les gens s'exécutent et permettent aux Bleus de profiter des dernières notes de leur hymne.

LES BUTS

0-1 (17e) : dans le camp français, Pogba parvient à lancer Martial en profondeur. Couvert par Barzagli, l'attaquant de Manchester United profite de la mauvaise intervention de Chiellini pour aller défier Buffon. Un simple plat du pied au premier poteau lui suffira ensuite pour ouvrir le score et prendre le portier transalpin à contre-pied.

1-1 (21e) : sur le côté droit, Eder prend le dessus sur son vis-à-vis pour aller ajuster un centre en retrait dans la surface des Bleus. Pellè récupère alors le ballon. Après son contrôle, il enchaîne d'une frappe en pivot quelque peu écrasée. Une tentative qui surprend Varane, pris entre ses jambes, et Mandanda, obligé de s'incliner sur cette tentative victorieuse.

1-2 (28e) : sur un corner de Griezmann, les Italiens ont du mal à se dégager. Sidibé récupère le ballon et alerte Kurzawa au deuxième poteau. La remise de la tête du latéral parisien trouve Giroud. En délicatesse dans son club, l'avant-centre tricolore d'Arsenal retrouve alors son sens du but pour marquer d'une belle reprise de volée croisée.

1-3 (81e) : à l'origine de l'action, Kurzawa travaille son vis-à-vis sur le côté gauche. Le latéral français sert ses partenaires dans la surface adverse. Pogba parvient finalement à le décaler à nouveau à la limite du hors-jeu. Kurzawa surprend alors Donnarumma en feintant un centre en retrait pour frapper au but dans un angle fermé et conclure la prestation offensive des Bleus.

LES NOTES

Italie : Buffon (4,5, puis Donnarumma (6)) - Barzagli (4, puis Rugani (5)), Astori (5), Chiellini (4) - Candreva (6), Parolo (5), De Rossi (5,5, puis Montolivo (5,5)), Bonaventura (6), De Sciglio (5) - Pellè (6), Eder (5).

France : Mandanda (5,5) - Sidibé (4,5), Varane (6), Koscielny (5,5), Kurzawa (5,5) - Pogba (6,5), Kanté (5,5), Matuidi (5) - Griezmann (5), Giroud (6,5, puis Gignac (5)), Martial (6, puis Payet (5,5)).

ILS ONT MARQUÉ DES POINTS

Anthony Martial : titularisé sur le côté gauche, l'attaquant de Manchester United n'a pas tardé à faire trembler les filets. Lancé par Pogba, il a fait preuve de sang-froid pour aller battre Buffon et inscrire le tout premier but de sa carrière avec les Bleus. Il est ensuite sorti à la pause, remplacé par Dimitre Payet.

Olivier Giroud : barré par Alexis Sanchez du côté d'Arsenal, l'ancien joueur de Montpellier ne s'est pas laissé abattre. Auteur de trois réalisations lors du dernier Euro, il a continué sur sa lancée en trompant Buffon d'une reprise de volée sans contrôle sur le deuxième but. Il a aussi abattu un travail défensif précieux avant de sortir à la pause pour André-Pierre Gignac.

Paul Pogba : au milieu de terrain, il a été l'un des plus entreprenants. Le nouveau joueur de Manchester United a notamment délivré deux passes décisives, sur l'ouverture du score de Martial puis sur le troisième but de Kurzawa. Percutant, il a souvent compensé le manque de rythme au cours de cette rencontre.

Commentaire(s)